3 vidéos pour tout comprendre sur les émotions (ludiques, courtes, complètes et pour tout âge)

vidéo comprendre émotions

3 vidéos pour tout comprendre sur les émotions (ludiques, courtes, complètes et pour tout âge)

1. Une belle synthèse qui peut servir d’introduction aux émotions

Benoît Leva propose dans cette courte vidéo une introduction aux 4 émotions primaires à l’aide de formes géométriques :

  • la colère (la colère est une émotion de réparation face à la frustration et à la blessure : elle alerte sur la mis en danger de l’intégrité et se libère en exprimant le besoin non satisfait)
  • la joie (la joie survient quand on se sent exister, en communion, quand il y a adéquation entre la vie et les valeurs, quand on connaît un succès)
  • la tristesse (la tristesse effectue un travail d’intégration et de réparation qui permet d’accepter la réalité)
  • la peur (l’objectif de la peur est de nous pousser à nous informer, à réfléchir, à anticiper, à nous préparer à l’attaque ou à la fuite, à nous prostrer le cas échéant)

Une émotion est une réaction physiologique à une stimulation : c’est un mouvement qui sort. Elle dure quelques minutes au plus et se déploie en 3 temps : la charge, la tension et la décharge. La nature nous a dotés d’un système émotionnel pour notre plus grand bien !

Tous les psychologues ne sont pas d’accord sur les émotions primaires: Isabelle Filliozat ajoute par exemple  aux 4 émotions présentes dans cette vidéo l’amour et le dégoût (certains ajoutent également la surprise).


Emotions Primaires de Benoit Leva

Motion design – DA – stop motion
benoit.leva@gmail.com

 

Enregistrer

2. Alfred et son ombre : une petite histoire sur les émotions

Une vidéo sous titrée en français de 7 minutes pour comprendre les émotions et leur fonctionnement. Les émotions nous donnent des informations importantes et nous fournissent un moyen de faire face efficacement et rapidement aux situations cruciales.

Nos émotions tendent à être plus déplaisants si nous les combattons. Au contraire, si nous leur permettons d’exister, elles deviennent plus plaisantes.

Nos ressentis complexes proviennent des émotions des base (au nombre de 6 : peur, tristesse, joie, dégoût, surprise, colère). Ainsi, la méfiance provient de la peur, le sentiment de solitude vient de la tristesse.

Malheureusement, nos émotions peuvent être altérées. Une émotion peut se substituer à une autre (par exemple : la colère à la place de la tristesse qui va nous pousser à l’agressivité faisant fuir l’autre plutôt que la tristesse qui envoie un signal invitant à la compassion et au réconfort). Parfois même, une véritable émotion est difficilement accessible car nous nous en sommes coupés pour nous protéger.

Heureusement, nous pouvons reprendre contact avec nos véritables émotions. Il existe plusieurs moyens d’y parvenir :

  • raconter ou montrer à quelqu’un en qui nous avons confiance ce qui nous effraie,
  • accueillir le sentiment d’être effrayé et l’écouter au lieu de l’ignorer pour rendre cette peur plus facilement gérable,
  • changer la peur au moyen de l’auto compassion,
  • comprendre les critiques comme exprimant quelque chose de l’autre (un besoin non satisfait qui lui appartient) plutôt que quelque chose sur nous,
  • accepter l’aide, la compassion et la proximité des autres sans nous renfermer (traverser la peur et accepter la vulnérabilité),
  • dialoguer avec nos émotions comme des signaux pour prendre contact avec ce dont nous avons besoin,
  • vivre le moment présent.

 

3. Pour les enfants : « le chemin des émotions », un outil d’accompagnement

Voici une vidéo qui présente un outil pour accompagner les émotions chez l’enfant : « le chemin des émotions » d’après le livre Bambou au Pays des Emotions (à partir de 3 ans).

Les étapes du chemin des émotions : exemple avec la colère

1. Identifier l’émotion

Une roue est proposée à l’enfant avec les 4 émotions primaires : la peur, la tristesse, la joie, la colère.

la roue des émotions

Quand l’enfant est submergé par ses émotions, on l’invite à positionner la flèche sur l’émotion qu’il ressent dans son cœur.

2. Verbaliser l’objet de l’émotion

Une fois que l’émotion est identifiée (dans la vidéo la colère), l’enfant est invité à raconter pour quelles raisons il s’est mis en colère : quelles ont été les circonstances ? quel a été la source de la colère ? qui a provoqué cette colère ? comment cette colère s’est exprimée ?

Si l’enfant n’en est pas capable, l’adulte se substituera pour le récit et demander à l’enfant si c’est bien ça qui s’est passé et si c’est bien ainsi qu’il s’est senti.

3. Symboliser l’émotion

Une fois le premier récit fait, l’enfant prendra dans une boîte le symbole de son émotion et l’affichera sur le début du chemin des émotions.

la promenade des émotions colère

Il reprendra le récit à l’aide de ce symbole tout en suivant du doigt le chemin des émotions : « au début, tu es très, très en colère parce que… ».

4. Le carrefour des émotions

Une fois arrivé au carrefour des émotions, l’enfant est invité à dire à qui il en veut ou qui est responsable de son émotion, ce qu’il pense dans sa tête. Dans la vidéo, c’est maman. L’enfant affiche alors le mot « maman » à côté du coeur serré. Il est aussi invité à toucher le carton rugueux à côté du coeur serré.

chemin des émotions

Une fois que cette colère est exprimée, elle devient un peu moins forte. L’enfant place alors le symbole de la colère à la sortie du carrefour : un dessin un peu plus petit que le premier au début du chemin.

5. Sentir que l’émotion s’estompe

Puis l’enfant trouvera sur le chemin des émotions une main toute douce : il pourra la toucher pour se calmer et se rendre compte que sa colère est encore moins grosse. A la fin du chemin des émotions, la colère diminue dans le coeur  : le dernier symbole à afficher sur le chemin des émotions est tout petit.

émotion enfants

6. Le retour au calme

Au bout du chemin des émotions, un pont symbolise la transition entre l’agitation et le retour au calme, quand la colère a fait son chemin. Une fois le pont passé, l’enfant se retrouve dans un endroit coloré et joyeux. Il peut alors choisir dans une boîte un dessin qui représente sa nouvelle émotion et l’afficher sur ce bout de ciel coloré.

le chemin des émotions

Ce chemin des émotions peut être fait avec toutes les émotions (peur, colère, tristesse) : bien identifier l’émotion dans le cœur et suivre le chemin avec le doigt en ressentant comment l’émotion se transforme. L’émotion est comme une vague : elle naît, elle grandit puis elle finit par disparaître naturellement quand on l’accompagne.

J’ai beaucoup aimé cet outil car il propose un mélange de verbalisation, de toucher et de visualisation pour accompagner les émotions des enfants. Il demande un peu de préparation (dessins des 4 émotions en plusieurs tailles, chemin à matérialiser, matière à découper pour le rugueux et le doux…) mais peut aussi s’adapter sans autant de matériel avec un peu d’imagination.

C’est un outil que je verrais bien dans les classes pour un travail qui allie étude de texte, arts plastiques et connaissances des émotions :-).

Le livre Bambou au Pays des Emotions (éditions LPV Jeunesse) qui propose les outils pour mettre en place ce chemin des émotions est disponible sur Amazon. Il est destiné aux 3/6 ans.

Commander Bambou au Pays des Emotions sur Amazon.

5 Trackbacks / Pingbacks

  1. Risques psychosociaux | Pearltrees
  2. Gestion conflits - co236 | Pearltrees
  3. 3 vidéos pour tout comprendre sur les &e...
  4. Cultiver l'intelligence émotionnelle à l'école : pourquoi ? et surtout comment ?
  5. 8 outils pour développer l'intelligence émotionnelle des enfants à l'école

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*