5 choses que j’ai apprises le jour où j’ai arrêté de râler (par Christine Lewicki)

arrêter de râler

5 choses que j’ai apprises le jour où j’ai arrêté de râler (par Christine Lewicki)

Je veux pas attendre plus tard, quand mes enfants seront plus grands, quand j’aurai plus d’argent, quand je pourrai plus me faire aider, quand je serai en vacances, pour être heureuse et avoir du plaisir dans mon quotidien. Un jour, tu vas mourir et tu vas te rendre compte que tu as passé ton temps à râler sur ta vie. – Christine Lewicki

 

1.Arrêter de râler ne veut pas dire tout accepter et mettre des lunettes roses. C’est changer ce qu’on peut changer dans le quotidien.

2. 3 critères pour définir une râlerie : le ton, le positionnement psychologique, la justesse des propos.

3. Il y a plusieurs réactions possibles quand on se fait râler dessus : la fuite ou le conflit. Une râlerie correspond à une stratégie inefficace pour obtenir la satisfaction d’un besoin non satisfait qui mène à la fuite ou au conflit.

4. On peut remplacer les râleries par des célébrations (parler de ce qui fait vibrer, de ce qui fait plaisir…).

5. Parfois, une chaussette qui traîne par terre est une atteinte à notre identité. Il est urgent de reprendre la responsabilité de nos vies maintenant et d’apporter nous-mêmes du plaisir dans nos quotidiens : personne d’autre ne le fera à notre place. On peut arrêter de résister la vie !

 

Arrêter de râler n’est pas juste une question de communication mais aussi de se donner le droit de faire ce qui nous plait. – Christine Lewicki

…………………………………………………………………………………………………………..

Christine Lewicki a écrit un livre pour arrêter de râler : J’arrête de râler pour retrouver sérénité, calme et plaisir en 21 jours (éditions Eyrolles). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander J’arrête de râler sur Amazon. 

Une personne râle en moyenne 15 à 30 fois par jour… Si cela devient vite insupportable pour son entourage, c’est finalement tout aussi énervant pour soi-même : frustrant, agaçant, fatigant…

Mais comment faire ? Christine Lewicki a fait le pari d’arrêter de râler pendant 21 jours consécutifs ! Elle vous propose de relever le défi et de tourner le dos à ces frustrations, ces énervements et cette fatigue que la râlerie engendre, pour retrouver sérénité, calme et plaisir de vivre !

Une méthode toute simple en 4 phases, mais très efficace pour transformer son quotidien :
– Phase 1: Je n’ai pas l’impression de râler…
– Phase 2: je prends conscience que je râle
– Phase 3: Quelques heures sans râler…
– Phase 4: On maîtrise les techniques pour arrêter de râler.

L’ouvrage propose des outils, des exercices et une liste de questions/réponses pour rendre ce challenge réalisable. Avec une préface de Laurent Gounelle et des illustrations de Lili la Baleine.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*