Jalousie et envie : comment les travailler pour gagner en liberté et en bonheur

comment travailler jalousie

Jalousie et envie : comment les travailler pour gagner en liberté et en bonheur

comment travailler jalousie

Il y a dans la jalousie plus d’amour propre que d’amour. – La Rochefoucauld

Pour Christophe André, la jalousie désigne la crainte de perdre quelque chose que nous avons déjà. ?Nous pouvons ainsi être jaloux au sujet de nos propres privilèges, que l’on va défendre avec agressivité et vigilance; de notre conjoint.e; d’un frère ou d’une soeur qu’on estime privilégié.e par les parents…

La jalousie est en lien avec une estime de soi fragile.

L’envie est différente de la jalousie : elle renvoie au sentiment désagréable que nous éprouvons face à ce que possède une autre personne et que nous n’avons pas alors que nous aimerions l’avoir (argent, reconnaissance, statut, bonheur, confiance en soi…). L’envie est également en lien avec une faible estime de soi : on envie ce que l’on n’a pas, mais seulement si l’on pense ne pas être capable de l’obtenir par nous-même. 

L’envieux voudrait posséder ce qu’il n’a pas et qu’un autre possède; le jaloux veut posséder seul ce qu’il croit être à lui. – André Comte-Sponville

Travailler sur l’envie : comment arriver à se réjouir de la réussite des autres ?

Se centrer sur les émotions plutôt que sur la comparaison

Par exemple, quand une équipe perd face à une autre, la question « Qui a gagné ? » peut remplacer la question « Avons-nous vu un bon match ? ». De même, il est possible de se réjouir sincèrement de la joie qu’éprouve le camp d’en face et faire preuve de compassion pour soi-même et les perdants (plutôt que les accabler).

Reconnaître et transformer l’envie

Il est possible de s’entraîner à passer de l’envie agressive (« c’est injuste que ce nul ait réussi alors que je suis meilleur que lui ! ») ou dépressive (« je suis minable, je ne vaux rien si je ne suis même pas capable de l’avoir ») à l’envie émulative qui génère de la stimulation à agir (« comment m’y prendre pour obtenir, moi aussi, ce qui déclenche mon envie ? »).

Différencier l’envie de l’injustice

On peut parfois confondre l’envie et la colère ressentie face à une injustice ou la tristesse face à une séparation, une perte. Travailler sur l’envie ne veut pas dire anesthésier toute émotion. La colère est légitime face à une injustice. Là encore, il est possible d’utiliser l’énergie de la colère pour générer de la stimulation à agir pour plus de justice.

Lire aussi : 10 étapes pour transformer la colère en relation positive avec la Communication Non Violente

 

Travailler sur la jalousie : estime de soi et attachement secure

Le problème d’estime de soi est au coeur de la jalousie, notamment amoureuse : les jaloux.ses ont peur que leurs qualités ne suffisent pas à retenir leurs partenaires à leurs côtés.

Construire une estime de soi saine et forte

Dans cette vidéo,  Christophe André nous aide à mieux comprendre les mécanismes de l’estime de soi et comment la retrouver à l’âge adulte.

5 points clés :

  • Faire preuve d’humilité

L’humilité consiste à se penser comme égal : Je ne suis ni supérieur, je ne suis ni inférieur à qui que ce soit. Je ne cherche donc à dominer personne et je ne me sens dévalorisé par personne. Je suis plutôt dans la recherche de l’échange, du partage. 

  • Se réjouir des échanges

Les personnes à haute estime d’elles-mêmes se réjouissent d’être entourées de personnes qui sont intéressantes plutôt que s’enfoncer (je suis nul, elles se fichent de mon avis) ou que se comparer (j’en sais moins qu’elle, j’ai moins fait de choses dans ma vie qu’elle…).

  • Accepter l’erreur et l’échec

Nous sommes souvent trop sévères avec nous même, trop perfectionnistes : nous devons être notre propre ami, nous respecter comme nous respectons un ami. Refuser de s’accepter imparfait est une défense inutile. Si nous cherchons à agir seulement de manière parfaite, nous allons quasiment systématiquement renoncer d’agir.

  • Ne pas se comparer

Christophe André parle de folie comparative. Plus on se compare, plus on ressent de l’insatisfaction.

  • Cultiver une vie spirituelle

La foi présente de nombreux bénéfices pour la santé mentale (à une dose de croyances médiane).

Revenir aux liens d’attachement construits dans l’enfance

Christophe André écrit que les jaloux ont, pour la plupart d’entre eux, un style d’attachement dit « insecure » hérité de l’enfance.

Toutes les études récentes montrent que les personnes à l’attachement évitant, dont l’enfance a été marquée par un manque affectif, sont extrêmement déstabilisées dès qu’on leur parle d’attachement et d’amour

Les adultes sécures n’ont aucune difficulté à devenir intimes et à faire confiance à leur partenaire. Ils pensent que l’amour existe et peut être durable. Ils sont en même temps capables de reconnaître et exprimer les affects négatifs engendrés par la relations et d’imaginer des issues positives en cas de conflit.

Les adultes insecures ont des demandes affectives démesurées et leur peur d’être abandonnés les mène à douter de la sincérité de l’amour de l’autre.

Repenser sa manière de se lier aux autres, de se sentir en danger s’ils s’éloignent représente un grand chantier psychologique. Cela peut se faire avec l’aide d’un.e thérapeute.

Lire aussi : La théorie de l’attachement : les 3 types d’attachement construits dans l’enfance et leurs répercussions à l’âge adulte

………………………………………………………………………………………………….

Source : Imparfaits, libres et heureux de Christophe André (éditions Odile Jacob).

Vous aimerez aussi...

  • L'estime de soi chez les adultes : comment la retrouver ? Médecin psychiatre, Christophe André nous aide à mieux comprendre les mécanismes de l'estime de soi. https://youtu.be/QUnFjSJAB_g Les racines de soi dans l'éducation Est-ce que la famille dans laquelle je vivais m'a aimé inconditionnellement ? Est-ce que j'ai pu prendre…
  • Le premier jour de ma nouvelle vie : un roman-coach sur l'estime de soi Les éditions ESI Romans ont eu la gentillesse de me faire parvenir le roman coach Le premier jour de ma nouvelle vie. Présentation de l'éditeur Un mari aimant, deux enfants magnifiques, un travail : alors qu'elle…
  • 15 leçons de sagesse par Christophe André pour vivre (plus) heureux 1.Vivre, c'est vivre l'instant présent   2. Il y a d'énormes bénéfices à prendre conscience de sa respiration, à juste lui prêter attention quand on est heureux et malheureux   3. Le travail de la pleine conscience sur les…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*