Les composantes du bonheur selon la psychologie positive

composantes bonheur psychologie positive

Les composantes du bonheur selon la psychologie positive

Selon la psychologie positive, le bonheur est la sensation globale de plaisir chargé de sens. L’individu heureux éprouve des sentiments positifs tout en trouvant une raison d’être à son existence. Cette formulation ne s’applique pas à un instant précis mais à la somme agrégée des expériences d’une vie entière à un moment donné : on peut connaître des phases de souffrance affective tout en demeurant globalement heureux.

C’est souvent en se livrant à des occupations signifiantes et plaisantes pour nous, mais qui contribuent aussi à aider les autres, que nous augmentons au maximum notre capital de bonheur.

Ainsi, la psychologie positive décrit 3 composantes au bonheur :

  • La joie : une vie agréable

Mener une vie agréable consiste à savourer pleinement les sentiments positifs à partir des plaisirs quotidiens et à éprouver des émotions positives relatives au passé, au présent, et au futur. Les émotions positives peuvent être augmentées lors des expériences optimales, caractérisées par le « flow » (concept de Mihaly Csikszentmihalyi). L’expérience optimale est une fin en soi. Elle est recherchée pour elle-même et non pour d’autres raisons que l’intense satisfaction qu’elle procure.
Les questions clés pour éprouver plus de plaisir sont : A quoi ai-je l’impression de prendre plaisir et d’éprouver de la joie ? En d’autres termes, qu’est-ce que j’aime faire ? Comment porter mon attention sur les émotions positives et les faire durer, pouvoir les convoquer en cas de besoin ?
  • Les atouts : une vie bonne

Utiliser ses atouts consistes à les identifier, à les cultiver et les appliquer aussi souvent que possible. En psychologie positive, les atouts sont les forces personnelles.

La psychologie positive a identifié 24 forces universelles qui peuvent être réparties en six domaines (appelés vertus) auxquels elles permettent de contribuer.

  • La sagesse et la connaissance : créativité, curiosité, discernement, goût de l’apprentissage, perspective
  • Le courage : vaillance, honnêteté, persévérance, enthousiasme
  • L’humanité : gentillesse, amour, intelligence sociale
  • La justice : justice, leadership, esprit d’équipe
  • La tempérance : pardon, humilité, prudence, autorégulation
  • La transcendance : appréciation de la beauté, gratitude, espoir, humour, spiritualité

Aborder une tâche en faisant usage de ses forces augmente le degré d’engagement, la performance et la vitalité. Connaître ses forces est une source d’épanouissement.

Les questions clés pour capitaliser sur ses atouts personnels sont : Quels sont mes atouts ? En d’autres termes, qu’est-ce que je sais bien faire ? Quelles sont les choses pour lesquelles on a déjà remarqué mon talent ?
Un questionnaire permet d’identifier ses forces et ses vertus : viacharacter.org
  • Le sens : une vie pleine de sens

Quand nous mettons nos forces personnelles au service d’une cause plus vaste (famille, militantisme, politique, religion, humanitaire, association…), que nous estimons plus grande que nous même, la vie acquiert un sens.
La clé du sens de la vie est d’utiliser nos forces pour servir les autres. C’est ainsi que nous contribuons et nous sentons utiles. Avoir un but dans la vie donne une raison de vivre, un « pourquoi » qui  fait avancer et ce but peut se trouver dans le travail mais pas seulement (dans un engagement associatif, dans un militantisme politique…).
Les questions clés pour trouver du sens à sa vie sont : A quoi ai-je l’impression de trouver du sens ? En d’autres termes, qu’est-ce qui me donne une raison de continuer ?
En avançant vers des objectifs chargés à la fois de sens et d’attrait, donc qui nous dotent de bénéfices aussi bien immédiats qu’à venir, nous revivifions le temps au lieu de le tuer. – Tal Ben-Shahar

Le Modèle PERMA de la psychologie positive

composantes bonheur psychologie positive

Martin Seligman, l’un des pères de la psychologie positive, propose un modèle) pour vivre les 3 composantes du bonheur : le modèle PERMA.

  • Positive Emotion (émotion positive)

L’expression d’émotions positives correspond à l’identification de nos émotions positive (amour, joie, optimisme, espoir, confiance…)  en lien avec des expériences de vie, à les nommer, les partager, les ressentir et les faire durer en les savourant mais également à rechercher les émotions positives dans le quotidien.

Les neurosciences abondent d’ailleurs en ce sens et nous invitent à faire preuve de gratitude au quotidien par le biais d’une question cruciale : Pour quoi suis-je reconnaissant.e aujourd’hui ? -> L’effet d’élargissement des émotions positives : pourquoi et comment générer des émotions positives au quotidien ?

  • Engagement

L’engagement dans une activité ou un projet dans lequel le temps s’arrête et qui nous procure un sentiment d’accomplissement est la définition même de l’expérience optimale. Immergé dans cette activité , le temps s’arrête ! -> Avoir un soi autotélique (un soi qui a ses propres buts), une composante essentielle du bonheur ?

  • Relationship (des relations positives avec les autres)

La dimension relationnelle est une composante de l’être humain. Avoir des relations positives avec ses proches (parents, fratrie, amis…) rend plus heureux -> Nos relations avec les autres sont plus importantes que toute autre chose au monde (l’importance du soutien social).

  • Meaning (sens)

Martin Seligman décrit le sens de la vie comme le fait d’avoir notre place, de servir quelque chose qui nous dépasse et de développer le meilleur en nous. Les études montrent que les gens qui trouvent du sens à leur vie sont plus résilients, s’en sortent mieux à l’école et au travail et vivent plus longtemps. -> 4 piliers pour donner plus de sens à notre vie (ou comment donner du sens à sa vie)

  • Achievement (réalisation/ accomplissement)

Atteindre des objectifs importants favorise la sensation de plénitude. Réfléchir et se fixer des objectifs réalistes donne un sentiment de satisfaction immédiat et nous donne l’impulsion, la motivation pour passer à l’action. -> Se fixer des objectifs auto-concordants : contribuer de manière active à la création de sa propre vie

Vous aimerez aussi...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*