Où en est votre compte bancaire émotionnel dans votre couple ? Et comment le remplir ?

compte émotionnel couple

Où en est votre compte bancaire émotionnel dans votre couple ? Et comment le remplir ?

John Gottman, spécialiste américain des relations de couple, compare l’amour à un compte bancaire. Les couples qui durent maintiennent leur compte joint en équilibre et les couples qui finissent par se séparer sont souvent à découvert.

Le compte bancaire émotionnel est alimenté par des interactions positives et est vidé par les interactions négatives.

Les interactions positives : donner et recevoir

Les interactions positives sont tous les actes à travers lesquels le ou la conjoint.e reçoit la certitude d’être aimé.e, compris.e, soutenu.e, apprécié.e de manière inconditionnelle. Ces manifestations d’amour peuvent prendre diverses formes, allant d’un mot d’encouragement avant une réunion à un repas cuisiné, un petit cadeau ou juste un temps d’échange ininterrompu, une balade à deux. Le compte bancaire émotionnel est également rempli quand le ou la partenaire offre des manifestations de ce type… encore faut-il faire l’effort conscient de les remarquer et de s’en nourrir.

Les interactions négatives

Ignorer ou, pire, mépriser les tentatives du partenaire de créer de la connexion va débiter le compte bancaire émotionnel. De même, toutes les interactions négatives qui ne trouvent ni solution ni réparation vont vider le compte bancaire émotionnel (critique, humiliation, attaque et contre attaque, évitement, fermeture au dialogue…). Chaque fois qu’un couple manque l’occasion de se connecter d’un point de vue émotionnel (l’un des deux – ou parfois les deux – ne comprend pas les besoins et les émotions de l’autre, ne s’intéresse pas à ce qui compte pour l’autre, n’écoute pas ce que l’autre dit…), c’est comme si ce couple faisait un retrait sur son compte bancaire émotionnel.

Le ratio idéal pour un compte bancaire émotionnel à l’équilibre

Le gros problème du compte bancaire émotionnel est que les crédits et les débits n’ont pas la même valeur. Gottman affirme qu’il faut 5 interactions positives pour contre balancer une interaction négative. 

Ainsi, les couples heureux maintiennent ce ratio de 5 interactions positives pour 1 interaction négative (au moins).

Par ailleurs, les petits dépôts quotidiens, comme demander à son ou sa partenaire comment sa journée s’est passée ou offrir une caresse, a beaucoup plus d’impact que les grandes déclarations ou manifestations d’amour occasionnelles.

Utiliser la métaphore du compte bancaire pour cultiver son couple au quotidien

Cette métaphore du compte bancaire invite non pas à « tenir des comptes » mais à investir au quotidien dans la relation qu’on a choisi, à la cultiver par des petits gestes qui montrent qu’on se soucie de l’autre, qu’on éprouve de la sollicitude à son égard et à remarquer ce que l’autre fait de son côté pour nourrir la relation.

Cette métaphore invite non pas à éviter les disputes et les conflits à tout prix mais à les traverser de manière émotionnellement alphabétisée en restant à l’écoute des émotions personnelles et de l’autre, en raisonnant en termes de besoins, en demandant à l’autre d’en dire plus sur ses besoins et ses valeurs, en reconnaissant son point de vue tout en gardant en tête les besoins personnels et en essayant de trouver une solution commune qui satisfasse les deux parties. Parfois, aucune solution n’est trouvée mais le simple fait d’avoir abordé le conflit avec empathie (auto empathie et empathie pour le partenaire) crédite le compte bancaire émotionnel (au lieu de le débiter).

Cette métaphore invite non pas à s’offrir des cadeaux chers, à organiser un grand voyage en amoureux à l’autre bout du monde mais à nourrir de manière volontaire la relation au quotidien à travers des petits gestes qui comptent beaucoup (au lieu de prendre la relation pour acquise).

Remplir le compte bancaire de son couple

Investir dans le compte bancaire émotionnel de son couple peut passer par des habitudes simples à mettre en pratique :

  • apprendre à faire attention aux manifestations émotionnelles de l’autre et à ses tentatives de connexion, de rechercher de soutien et de compréhension

 

  • faire preuve de gratitude pour les plus petites choses agréables

 

  • donner des manifestations d’amour sous plusieurs formes (mots, services rendus, temps de qualité partagé, cadeaux, gestes, toucher…) -> voir les 5 langages de l’amour

 

  • parler des émotions dans le couple et en particulier des émotions désagréables pour éviter que des émotions normales qui sont des signaux pour alerter sur des besoins insatisfaits ne se transforment en ressentiment

 

  • faire preuve d’empathie plutôt que chercher à résoudre les problèmes du partenaire et/ou à le prendre en charge (l’empathie et la compréhension sont de bien meilleurs connecteurs émotionnels que les conseils)

 

  • garder en tête que l’émotion d’amour se nourrit du toucher et de la présence physique (Barbara Fredrickson, spécialiste des hormones de l’amour, considère que, en l’absence de regard, de toucher, de rire ou d’une autre forme de synchronisation comportementale, on ne peut pas parler d’amour mais plutôt de jeu parallèle. On peut par exemple se tenir la main par habitude, sans éprouver l’émotion d’amour caractérisée par 3 éléments : partage d’émotions positives, synchronie corporelle et biochimique et sollicitude mutuelle).

 
……………………..
Pour aller plus loin : Les couples heureux ont leurs secrets de John Gottman (éditions Pocket)

Vous aimerez aussi...

  • Les 7 secrets des couples heureux (d'après John Gottman) 1.Enrichir sa carte du tendre Gottman, professeur de psychologie et thérapeute de couple, définit la carte du tendre comme la connaissance intime de l'univers de l'autre. Avoir une carte du tendre détaillée, c'est se souvenir des événements marquants de la vie…
  • Les 4 cavaliers de l'apocalypse des relations de couple John Gottman est un thérapeute américain spécialisé dans les relations de couple. Il a travaillé pendant des années avec des couples en difficulté et a déduit de ces entretiens les 4 cavaliers de l'apocalypse des relations de couple. 1.Les critiques La…
  • Parler des émotions dans le couple Les divergences dans les couples sont plus que courantes. Or de nombreuses personnes ont dans la tête des "normes" concernant le couple : "Un vrai couple, ce sont les mêmes envies au même moment, c'est être d'accord sur tout". Ces personnes développent sorte de…

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*