L’importance d’écouter son corps pour identifier et apprivoiser ses émotions

L’importance d’écouter son corps pour identifier et apprivoiser ses émotions

La pratique du scanner du corps apprend à percevoir des sensations physiques en liens avec les émotions dont on n’avait pas conscience avant. Elle permet aussi de diriger l’attention sur le corps plutôt que sur les pensées (qui alimentent et entretiennent les émotions désagréables).

Le fait de se mettre à l’écoute du corps atténue la focalisation cognitive et l’intensité émotionnelle.

Le scan corporel familiarise avec ce qui se passe dans le corps et favorise la sensibilité aux signaux internes.

Quelques conseils pour pratiquer le scanner corporel :

  • s’installer confortablement assis ou allongé,
  • fermer les yeux,
  • fixer l’attention très doucement d’abord sur la respiration puis sur chacune des parties du corps, de la tête aux pieds.

Le scanner corporel est plus efficace quand il passe par toutes les parties du corps : les sensations dans la tête et sur le visage, au niveau de la nuque, des épaules, des bras, des mains, de la colonne vertébrale, du bassin, des fesses, des cuisses, des jambes, des pieds. Il est également possible de porter l’attention sur le coeur, les poumons, les reins, le foie, l’utérus pour les femmes.

Certaines zones seront plus perceptibles que d’autres (ex : des épaules douloureuses, le thorax contracté…). A l’inverse, il sera plus difficile d’avoir une perception de certaines zones du corps, d’établir un contact, notamment avec les organes internes.

La pratique du scan corporel permet de faire ressortir des émotions car les émotions qui n’ont pas pu être exprimées (par des mots ou des gestes) restent en tension dans le corps. L’identification de ces émotions restées en tension demande de l’attention et du temps. C’est la pratique régulière, idéalement quotidienne, qui permet de progresser dans la finesse des perceptions physiques et de l’identification des émotions.

Avec le temps, on devient de plus en plus capable de reconnaître des sensations fines et de les traduire en termes d’émotions. En effet, les émotions sont toujours accompagnées par des manifestations corporelles.

sensations associées aux émotions
Source : Que se passe-t-il en moi ? de Isabelle Filliozat (éditions Poche Marabout)

Lire aussi : Apprendre à identifier les sensations corporelles des émotions (pour mieux les gérer)

 

La pratique du scan corporelle permet de gagner en intelligence émotionnelle parce que les émotions nous incitent à prendre soin de nous quand nous savons les identifier et les décoder.

  • La colère attire notre attention sur un besoin de respect non satisfait, sur une frustration, sur une agression ou une injustice, sur une impression d’impuissance.
  • La tristesse attire l’attention sur une perte, un deuil, une séparation.
  • La peur attire l’attention sur un danger, sur une menace liée à l’inconnu, un sentiment d’insécurité.
  • Le dégoût attire l’attention sur la nocivité, et, dans les cas les plus graves, un viol.
  • La honte attire l’attention sur un non alignement avec les valeurs, sur une moquerie subie ou bien des jugements/ critiques reçus.

Une fois les émotions labellisées et comprises, il est possible d’utiliser leurs messages pour servir nos besoins. Il est d’ailleurs possible d’éprouver plusieurs émotions en même temps et certains sentiments sont des mélanges d’émotions primaires (par exemple : la jalousie est un mélange de peur, de tristesse, de colère et parfois de honte).

Pour aller plus loin : Peur, colère, tristesse : à quoi sert d’éprouver des émotions désagréables et douloureuses ?

Vous aimerez aussi...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*