Voulez-vous rouler sur un vélo sans frein ? (la nécessité du bouton Pause dans la vie)

freiner dans la vie

Voulez-vous rouler sur un vélo sans frein ? (la nécessité du bouton Pause dans la vie)

le pouvoir des petits riensRick Hanson raconte une petite anecdote : quand il travaille sur le self contrôle avec les enfants, il leur demande s’ils aimeraient rouler sur un vélo sans frein. La réponse à cette question est systématiquement non. Même les enfants fougueux comprennent que l’absence de frein condamne à aller très doucement (et donc s’ennuyer) ou à prendre des risques démesurés (et donc avoir un accident potentiellement grave).

Paradoxalement, ce sont les freins qui nous permettent d’aller vite et de prendre plus de plaisir. – Rick Hanson

Et c’est la même chose dans la vie ! Que nous soyons confronté.e.s à des critiques au travail, à un.e conjoint.e contrarié.e, au besoin de vider notre sac ou à une explosion de fierté, nous devons être capable de freiner.

Dans la vie quotidienne, freiner est bénéfique :

  • accorder la parole aux autres sans les interrompre,
  • découvrir ce qui se passe réellement en observant sans juger,
  • calmer le mental et les ruminations pour se recentrer sur les émotions et les besoins,
  • hiérarchiser les priorités,
  • élaborer une réponse appropriée (faire une demande ou se mettre à l’écoute de l’autre).

Freiner avec soi : ne pas agir, d’être

Plusieurs fois par jour, nous pouvons nous arrêter quelques secondes et être attentifs à ce que nous vivons en notre for intérieur.

Par exemple, avant d’entamer une activité routinière, nous pouvons nous accorder quelques instants pour devenir pleinement présent.e à l’instant (au moment de manger, de faire démarrer la voiture, de prendre une douche, de répondre au téléphone, de brosser les dents…).

Freiner, c’est également penser aux conséquences. Pour que cette pause soit vraiment efficace, il convient de « vivre » ces conséquences : les imaginer réellement et corporellement.

Prendre du temps à soi une ou deux minutes par jour

Nos éducations (familiale, scolaire et même religieuse) ne nous ont pas donné les clés de la vie intérieure : écoute et empathie pour soi, présence à soi, conscience et discernement. Malgré leurs bonnes intentions, elles nous ont souvent tirés hors de nous en privilégiant notre formation intellectuelle et les choses à faire sans nous donner les clés pratiques du savoir-être, de ce que nous appelons l’intériorité transformante (connaissance de soi, compréhension et gestion des émotions, intuition, compréhension des processus de réconciliation intérieure et des processus permettant le passage de l’ego à l’être). – David Van Reybrouck et Thomas d’Ansembourg (La paix, ça s’apprend)

Cette qualité de présence à nous est la base de la qualité de présence à l’autre. Cela peut passer par :

  • porter notre attention sur notre respiration et notre environnement (écouter les sons, marcher silencieusement, observer les paysages…),
  • faire l’expérience de notre corps (les sensations comme les mains moites, les mâchoires serrées, les tensions dans le dos…),
  • à être dans le présent (s’arrêter totalement et rester simplement assis.e, tel un corps détendu qui se contente de respirer, de se soulever),
  • n’avoir nulle part où aller, rien à faire, personne à être, accéder à l’être.

Freiner avec les autres

Quand quelqu’un a fini de parler, nous pouvons prendre un peu plus de temps que d’habitude pour répondre. Nous avons tout intérêt à laisser le poids des mots des autres pénétrer réellement en nous.

Cette pause est d’autant plus utile quand une interaction devient délicate. Nous pouvons laisser passer quelques secondes de silence avant de répondre ou de nous exprimer.

Nous pouvons même aller jusqu’à mettre l’interaction en pause et proposer de la reprendre plus tard, comme une sorte de « temps mort ». Nous pouvons alors proposer de reprendre la discussion à un autre moment (en faisant une proposition concrète).

……………………………………………………………………………………………..

Source : Le pouvoir des petits riens : 52 exercices simples pour changer sa vie de Rick Hanson (Pocket édition). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Le pouvoir des petits riens sur Amazon.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*