Moins gaspiller et économiser : 5 pistes avec le zéro déchet

économiser zéro déchet

Moins gaspiller et économiser : 5 pistes avec le zéro déchet

Planifier les menus à l’avance

L’un des avantages de prévoir ses menus à l’avance et de faire ses courses en fonction (en achetant seulement ce qui va servir à faire les menus prévus), en essayant autant que possible d’acheter des produits frais, est de limiter le gaspillage.

Certaines personnes planifient les menus à la semaine (par exemple le samedi ou le dimanche pour la semaine à venir), d’autres pour des périodes plus longues (15 jours, 1 mois…).

De nombreux sites et blogs proposent des trames autour desquelles personnaliser en fonction des plats qu’on aime manger, qu’on aime cuisiner, des plats faciles à préparer…

La liste de courses sera établie en fonction de ces menus et de ce qui reste dans les placards.

Composer avec les fonds de frigo et de placard

Une autre manière d’éviter le gaspillage et la sur consommation est d’apprendre à composer avec les restes du frigo et/ou des placards. Un blog est d’ailleurs consacré à cette idée de cuisine anti gaspi avec des recettes « fond de frigo » : lapetitecuisinedenat.com.

Différencier DLC et DLUO

Quand une date de péremption est dépassée, il est encore possible d’éviter le gaspillage. Beaucoup d’aliments sont encore mangeables après la date indiquée sur les paquets.

Monica da Silva nous propose de différencier DLC (date limite de consommation) et DLUO (date limite d’utilisation optimale) :

  • DLC : à prendre très au sérieux car les DLC concernent les aliments qui peuvent représenter un danger pour la santé si cette date est fortement dépassée (un yaourt ne devient pas impropre à la consommation en une nuit),
  • DLUO : une indication de qualité et de saveur.

Pour indication, Monica da SIlva propose un récapitulatif des produits et leurs dates de péremption en termes de DLUO :

jambon cru et saucissons : jusqu’à 2 semaines après la DLUO

lait UHT (non entamé) : jusqu’à 2 mois après le DLUO

chocolat : jusqu’à 2 ans après le DLUO

boîtes de conserve : plusieurs années après le DLUO

produits secs (pâtes, riz, lentilles) : plusieurs années après le DLUO

miel : ne se périme jamais

En toutes circonstances, Monica da Silva nous conseille d’être vigilants sur l’aspect et l’odeur des produits qui ont dépassé leur date de péremption (et même avant !). Au moindre doute (odeur suspecte, aspect inhabituel, goût en bouche désagréable…), la santé passe avant le gaspillage.

Acheter bio, en vrac, local et de saison

Acheter en vrac demande de changer ses habitudes au début puis cela devient un automatisme : préparer les sacs en toile et en tissu ainsi que les boîtes type Tupperware, réutiliser les sacs en papier du marché, avoir toujours cagettes, cabas, panier, sac à surgelés et grands sacs dans la voiture… Pour faciliter le repérage des magasins proposant du vrac localement, le site www.consovrac.com les répertorie en France.

Le plus facile pour acheter local est d’acheter au marché en privilégiant les producteurs locaux et pas les revendeurs. Se fournir auprès d’une AMAP permet de valoriser les circuits courts.

Quant à acheter de saison, il s’agit de consommer les fruits et légumes correspondant à la saison en cours. Des listes existent sur internet pour les imprimer et les afficher à chaque changement de saison.

Acheter bio peut paraître plus cher mais le coût du non-bio n’est pas sur l’étiquette en caisse, mais il est bel et bien réel dans ses répercussions néfastes (pollution, santé, environnement, exploitation humain…). Il existe de plus en plus de chaînes de magasins bio (Biocoop, Satoriz, La Vie Claire, Naturalia…) mais toutes ne sont pas locales. Il est possible de trouver des produits importés de loin dans les magasins bio : à chacun de voir selon ses convictions ce qu’il privilégie en essayant au maximum de concilier vrac, bio, local et de saison.

Quand les légumes sont achetés bio, il est possible de ne pas les éplucher. C’est à la fois meilleure pour la santé mais cela permet également de gagner du temps pour le point suivant : cuisiner maison !

Cuisiner maison

Monica da Silva écrit : « Tout ce que vous faites vous-mêmes, c’est autant de préparation et de main d’oeuvre que vous  ne payez pas dans le produit fini – et autant d’emballage en moins ».

Avec un peu d’organisation, il est possible de passer à une alimentation de plus en plus faite maison. Certaines recettes sont très faciles et se conservent plusieurs jours (prévoir de grosses quantités pour manger plusieurs repas sur un même plat ) : soupes, mijotés, quiche sans pâte (3 cuillères de farine remplaçant la pâte) salades (de fruits et de légumes), tartines type Bruschetta…

L’idée est de se simplifier la vie au maximum :

  • cuisiner en grande quantité et des plats facilement réchauffables pour manger plusieurs repas dessus
  • congeler des plats à ressortir en cas de panne (possible même avec des crêpes par exemple) ou congeler des légumes d’été coupés en carré pour les ressortir en hiver pour faire des soupes
  • certaines personnes passent plusieurs heures en cuisine le dimanche pour préparer tous les repas de la semaine
  • les robots ménagers peuvent être de grandes aides (notamment le fameux Thermomix) pour gagner du temps
  • les fruits frais peuvent remplacer les desserts (pas besoin de cuisiner des gâteaux, des crèmes desserts, des compotes ou de faire des yaourts maison à tous les repas ni à tous les goûters)
  • de nombreuses astuces permettent de gagner du temps sur les goûters des enfants (faire du pop corn nature, proposer des mélanges étudiants en vrac, cuisiner des gâteaux secs type cookies ou tuiles aux amandes qui se conservent facilement plusieurs jours, proposer des tartines de confiture…)

……………………………………………………………………………………………….

Source : Objectif zéro déchet, c’est malin : Les conseils pratiques et les recettes 100 % écologiques pour en finir avec le gaspillage de Monica da Silva (éditions Leduc). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Objectif zéro déchet, c’est malin sur Amazon ou sur Decitre.

Vous aimerez aussi...

  • Objectif Zéro Déchet : 15 étapes pour réduire ses déchets pas à pas Dans son livre Objectif Zéro Déchet, Monica Da Silva propose de nombreux conseils pratiques et des recettes écologiques pour passer au (presque) zéro déchet. Pour nous aider dans cette transition de mode de consommation, elle propose une…
  • Une chouette vidéo de 2 min pour comprendre le zéro déchet (+ des astuces pour réduire les déchets) https://youtu.be/7qWAwrf0lrc Pour aller plus loin : Zéro déchet : 10 défis à relever pour commencer ................................................................................... Les livres mentionnés dans la vidéo :
  • Moins mais mieux : les premiers gestes Zéro Déchet Avant d'avoir consommé quoique ce soit, on a déjà commencé à jeter des emballages à la poubelle. Mais on peut vivre sans produire de déchet. Faites le premier pas, le reste viendra tout seul. - Pauline Imbault https://youtu.be/aNqfG3r2K9U 3 piliers du…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*