Quoi de neuf ? : une courte histoire pour (re)découvrir le monde et ouvrir des possibles

histoire pour redécouvrir le monde et ouvrir des possibles

Quoi de neuf ? : une courte histoire pour (re)découvrir le monde et ouvrir des possibles

Dans son livre L’art de se réinventer, Nicole Bordeleau propose une petite histoire pour nous inviter à aborder chaque journée comme une vraie nouvelle journée, pleine de possibles et d’apprentissages.

« Quoi de neuf aujourd’hui ? » demanda le cafetier en tendant un café à son premier client du matin.

« Pas grand chose », répondit l’homme en quittant les lieux.

Quelques secondes plus tard, un autre client se présenta au comptoir.

« Quoi de neuf ce matin ? » lui demanda le cafetier.

« Tout ! » répondit l’homme en quittant les lieux.

D’emblée, la vie se leva pour le suivre !

 

Avoir l’idée que chaque journée est une journée neuve permet d’ouvrir des perspectives de changement, non dans la douleur mais dans une optique d’apprentissage. Si aujourd’hui est une journée neuve, que puis-je faire de neuf ? que puis-je apprendre de nouveau ? Cette approche ne doit pas pour autant conduire à se faire violence ou à chercher à tout prix à sortir de sa zone de confort, ni à pardonner pour lâcher prise et tourner la page en censurant ses émotions authentiques. Cette perspective doit au contraire inviter à exprimer des émotions censurées jusque là, à dire des choses qui n’ont pas été dites jusqu’à maintenant, à gagner en conscience de ce qui se joue en nous (nos émotions, nos besoins, nos conditionnements).

Cette invitation à une reconnexion de soi s’accompagne de douceur et de « droits » (se donner le droit de pleurer, d’être en colère contre ses parents qui eu recours à la répression émotionnelle, se donner le droit d’être fatigué, de ne pas chercher à être le première ou la première quel qu’en soit le prix).

Peu importe ce que vous vivez en ce moment, gardez la porte ouverte au changement. – Nicole Bordeleau

………………….
Source : L’Art de se réinventer de Nicole Bordeleau (éditions Pocket)

Vous aimerez aussi...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*