Exprimer ses émotions par écrit : une manière simple et efficace de se clarifier l’esprit et de trouver des solutions aux problèmes

Exprimer ses émotions par écrit

Exprimer ses émotions par écrit : une manière simple et efficace de se clarifier l’esprit et de trouver des solutions aux problèmes

L’écriture est un bon moyen d’identifier et d’exprimer ses émotions pour leur donner du sens et mieux les comprendre. Ceci peut permettre également de repérer les dynamiques personnelles et relationnelles que nous avons tendance à répéter. Retranscrire des situations stressantes par écrit est une manière simple et efficace de maîtriser ses problèmes et de se libérer de leurs effets néfastes.

Non seulement cela clarifie l’esprit, mais cela facilite aussi les processus de résolution de problèmes.

Écrire peut aider à mieux se connaître, à comprendre les messages des émotions et à prendre soin des besoins de manière plus efficace. Dans leur livre Les compétences émotionnelles, Mikolajczak, Quoidbach, Kotsou et Nelis proposent quelques points de repères sur l’utilité que peut avoir la tenue d’un journal émotionnel.

Tenir un journal de bord permet de :

  • Clarifier le vécu

Que se passe-t-il en moi maintenant ? Qu’est-ce qui est important pour moi maintenant ?

Exprimer par écrit son vécu aide à le clarifier. L’écriture permet d’identifier, de discriminer dans les expériences de vie les événements marquants. Écrire rend ce que nous ressentons plus concret et plus précis. Cela nous permet de prendre du recul. Même quand nous croyons ne pas savoir ce que nous ressentons, il est possible d’écrire sans réfléchir. L’écriture finit par faire sens, sans qu’on l’ait anticipé, « comme si » notre main ne nous appartenait pas vraiment et savait mieux que nous. Une autre variante possible est d’écrire comme si nous nous adressions à quelqu’un en qui nous avons entièrement confiance.

 

  • Prendre conscience des réussites et des apprentissages

De la même façon qu’un parent peut ne pas avoir conscience des changements quotidiens lorsque son enfant grandit, nous avons rarement une image claire de notre parcours et de nos apprentissages.

Écrire nos objectifs, nos difficultés et nos succès, nous permet de mesurer l’ampleur du chemin accompli, de faire le bilan, de nous réorienter, de rechercher une certaine cohérence.

 

  • Préparer un entretien

Lorsque nous voulons parler à quelqu’un mais que la charge affective risque d’être trop forte, écrire avant la rencontre peut s’avérer être d’une grande utilité. Cela nous permet de mieux nous comprendre et de clarifier ce que nous voulons exprimer. De cette façon, face à la personne, nous serons capables de communiquer de manière plus juste et plus sereine et, si nous perdons un peu nos moyens, les notes prises pourront nous aider.

 

  • Souligner ce qui est important

Un journal peut aussi nous servir à noter une idée, une citation, une phrase qui nous touche particulièrement.

Il n’y a pas de règles précises pour un journal de bord, chacun peut l’utiliser de la manière qui lui convient le mieux. Certaines personnes aiment y dessiner, d’autres y faire des collages ou des montages, etc. En relation d’aide, le journal de bord s’avère être un outil important d’observation, recueil d’informations privilégiées.

Ce travail d’écriture dans un journal émotionnel présuppose de savoir identifier et nommer les émotions. Se doter d’un lexique des émotions peut permettre d’affiner la conscience émotionnelle en reflétant toutes les nuances du registre émotionnel. Le tableau ci-dessous n’est pas exhaustif mais permet d’élargir le vocabulaire émotionnel. Avoir un lexique plus étendu aide à préciser la pensée et à trouver les mots qui correspondent le mieux à l’expérience vécue.

liste émotion journal émotionnel
Source : Les compétences émotionnelles de Mikolajczak, Quoidbach, Kotsou et Nelis (éditions Dunod)

…………………………………………………………………………………………………

Source : Les compétences émotionnelles de Mikolajczak, Quoidbach, Kotsou et Nelis (éditions Dunod)

Commander Les compétences émotionnelles sur Amazon.

Vous aimerez aussi...

  • Faire son auto diagnostic émotionnel (profiter de nos mouvements émotionnels pour vivre mieux et plus libres) Chaque événement, aussi mineur ou bouleversant soit-il, est une occasion de se connaître, de se libérer, dès lors qu'il révèle en nous une émotion. Il peut être l'occasion de vivre une expérience. Il s'agit…
  • Les 8 étapes de l'émotion (quatre étapes corporelles suivie de quatre étapes mentales) Pour Catherine Aimelet-Périssol et Aurore Aimelet, l'émotion a toujours un sens : biologique avant de devenir psychologique et mental. Nous ne sommes pas en mesure de changer notre système émotionnel ni de le "gérer" mais nous pouvons agir…
  • Deux types de stratégies pour faire face aux émotions douloureuses, désagréables Selon Stéphanie Hahusseau, médecin psychiatre, une stratégie est adéquate si elle permet de maîtriser ou diminuer l’impact de l'agression sur son bien-être général, si cette stratégie nous permet de nous sentir durablement bien physiquement et psychologiquement.  Pour évaluer l'efficacité…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*