« L’autobiographie de ma créativité » : 33 questions pour libérer son potentiel et sa créativité !

liberer-potentiel-et-creativite

« L’autobiographie de ma créativité » : 33 questions pour libérer son potentiel et sa créativité !

Dans son livre Le réflexe créatif, Twyla Tharp propose un exercice pour mieux connaître notre identité créative. Il se présente sous forme de 33 questions dont les réponses vont nous révéler notre potentiel et nous guider vers notre voie (notre Élément) :

  • pourquoi on fait ce qu’on fait,
  • nos points forts,
  • nos points faibles,
  • notre vision du monde,
  • comment nous pouvons contribuer au monde.

Dans cette autobiographie de la créativité, cette dernière est entendue au sens large. La créativité n’est pas que pour les artistes : c’est aussi pour les entrepreneurs (à la recherche de nouvelles opportunités), pour les ingénieurs (qui tentent de trouver des solutions), pour les parents (qui souhaitent transmettre à leurs enfants une vision plus large du monde), pour les enfants (à l’école et ailleurs)…

1.Quel est le premier moment de créativité dont vous vous souvenez ?

2.Y avait-il quelqu’un avec vous pour l’apprécier ou le partager ?

3.Quelle est la meilleure idée que vous ayez jamais eue ?

4.Qu’est-ce qui fait que cette idée était géniale à vos yeux ?

5.Et la plus stupide ?

6.Pourquoi cette idée était-elle stupide ?

7.Pouvez-vous tracer le chemin qui vous a mené à ces deux idées ?

8.Quelle ambition avez-vous en ce qui concerne la créativité ?

9.Quels seraient les obstacles à cette ambition ?

10.Quelles sont les étapes essentielles pour réaliser cette ambition ?

11.Comment démarrez-vous votre journée ?

12.Quelles sont vos habitudes ? Quels motifs se répètent dans votre journée ?

13.Décrivez votre première création couronnée de succès.

14.Décrivez votre seconde création couronnée de succès. 

15.Comparez-les.

16.Quelle est votre position vis-à-vis : de l’argent, du pouvoir, des compliments, de vos rivaux, du travail, de la détente ?

17.Citez les noms des personnes créatives (parmi des artistes/ scientifiques/ sportifs/ entrepreneurs/inventeurs…) que vous admirez le plus ?

18.En quoi sont-ils des modèles pour vous ?

19.Qu’avez-vous de commun avec ces modèles ?

20.Y a-t-il quelqu’un dans votre entourage qui vous inspire ?

21.Quelle est votre muse ?

22.Votre définition d’une muse ?

23.Quelle est votre réaction face à une intelligence ou un talent exceptionnels ?

24.Quand vous êtes confrontés à l’idiotie, l’hostilité, l’intransigeance, la fainéantise ou l’indifférence, comment réagissez-vous ?

25.A l’approche d’un succès ou d’une catastrophe imminents, comment réagissez-vous ?

26.Dans votre travail, appréciez-vous plus le processus ou le résultat ?

27. A quel moment avez-vous l’impression de ne pas être à la hauteur du défi ?

28.Quelle est selon vous la meilleure activité créative ?

29.Quelle est votre plus grande peur ?

30.A propos des 2 questions ci-dessus, quelle probabilité ont l’une et l’autre de leurs réponses de se concrétiser pour vous ?

31.Laquelle de vos réponses souhaiteriez-vous le plus modifier ?

32.Quelle idée vous faites-vous de la maîtrise ?

33.Quel est votre plus grand rêve ?

 

Un outil de développement personnel aux multiples emplois

Cette autobiographie est un vrai outil de développement personnel qui va dans le sens du fameux « connais-toi toi-même ». Il permet de prendre conscience de certaines de nos croyances, de nos peurs, de nos freins et nous encourage à faire preuve de créativité pour offrir tout notre potentiel au monde.

Par ailleurs, être dans son Elément rend heureux de par la génération d’émotions positives et par l’expérience du « flow« .

C’est un outil qui peut être utilisé à des fins personnelles mais également proposé dans les collèges ou les lycées comme outil de motivation et d’orientation.

Plus on se connait, mieux on sait quand une situation dépasse nos limites, perturbe nos croyances limitantes ou engage à se risquer hors de la zone de confort. On évolue d’autant plus qu’on arrive à faire face à ce qui ne nous met pas à l’aise.

Bien se connaître, c’est aussi savoir ce pourquoi on n’est pas fait (ce qui épargne des faux départs quand on s’en rend compte assez tôt). Quand on arrive à reconsidérer ce pour quoi on est fait, on gagne du temps et de l’énergie psychique.

…………………………………………………………………….

Source : Le réflexe créatif : L’acquérir et l’utiliser au quotidien – Conseils et exercices pratiques pour booster votre créativité de Twyla Tharp (édtions Rue Fromentin). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Le réflexe créatif sur Amazon.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*