Les accords toltèques : une voie de libération personnelle

accords toltèques

Les accords toltèques : une voie de libération personnelle

Les accords toltèques sont au nombre de 4 (+1) :

  • Que votre parole soit impeccable.
  • N’en faites jamais une affaire personnelle.
  • Ne faites aucune supposition.
  • Faites toujours de votre mieux.
  • + Soyez sceptique mais apprenez à écouter.

Le premier accord concerne la parole, le deuxième la représentation, le troisième la pensée et le quatrième porte sur l’action. Le cinquième tempère le deuxième qui pourrait nous couper des autres.

1.Que votre parole soit impeccable.

Parlez avec intégrité. Ne dites que ce que vous pensez vraiment. Évitez d’utiliser la parole pour vous exprimer contre vous même ou pour médire d’autrui. utilisez la puissance de la parole dans le sens de la vérité et de l’amour. – Don Miguel Ruiz

La parole impeccable est une parole juste, vivante et vraie. Elle consiste à dire la vérité, à avoir un langage pacifique et correct, absent de critiques. Elle est vivante car elle nourrit la relation et elle est vraie car  elle favorise l’authenticité.

Avoir une parole impeccable ne consiste pas simplement à surveiller son langage mais aussi à changer d’attitude.

Depuis Carl Gustav Jung, nous savons que ce que nous n’acceptons pas chez nous constitue notre part d’ombre et que, quand quelqu’un émet une critique à notre encontre, c’est comme s’il mettait un coup de projecteur sur ce que nous essayons de maintenir caché. C’est pourquoi nous pouvons réagir violemment ou nous sentir blessés.

Ce premier accord toltèque nous invite alors à une plongée en nous-mêmes : rechercher ce qui est souffrant en nous (ce que nous préférons cacher pour nous protéger) puis travailler dessus.

 

2.N’en faites jamais une affaire personnelle.

Vous n’êtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leur propre rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre les opinions et les actes d’autrui, vous n’êtes plus victime de souffrance inutile. – Don Miguel Ruiz

Il s’agit de ne pas confondre notre représentation subjective du monde avec la réalité partagée. La réalité nous est inaccessible car seule une représentation limitée nous est possible. Ainsi chacun ne parle que de lui, de SA représentation du monde, et non du monde tel qu’il est. Ainsi, le deuxième accord toltèque nous invite à ne pas prendre personnellement les remarques d’autrui puisqu’il ne s’agit que de sa représentation propre du monde (sa projection) et que nous la recevons avec notre propre représentation.

Une bonne manière d’éviter de prendre les choses personnellement est de prendre du recul en se décentrant de soi, de la situation et du présent.

 

3.Ne faites aucune supposition.

Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer ce que vous voulez vraiment. Communiquez le plus clairement possible avec les autres afin d’éviter les malentendus, la tristesse et les drames. Avec ce seul accord, vous pouvez transformer votre vie. Don Miguel Ruiz

C’est nous qui donnons un sens à un événement en fonction de notre propre projection du monde. Or cette projection peut être positive ou négative/ limitante.

Cet accord nous rappelle de ne pas faire de suppositions, de ne pas interpréter des situations et de ne pas prêter une intention négative à un comportement d’autrui. En effet, une supposition est seulement une hypothèse parmi d’autres. Une supposition n’est rien d’autre que quelque chose que nous tenons pour vrai mais pas quelque chose que nous savons être vraie.

On comprend ainsi l’importance de formuler des demandes sans présupposer qu’autrui comprend nos besoins et de demander à autrui de formuler des demandes claires sans qu’il présuppose que nous connaissons ses besoins.

En cela, la communication non violente (CNV) et les accords toltèques peuvent être complémentaires. La CNV propose en effet les outils pour observer sans juger, pour identifier des besoins non satisfaits et pour formuler des demandes claires.

Une manière de ne pas faire de supposition serait…. d’en faire plein ! Dès lors que nous faisons beaucoup de suppositions au lieu d’une seule, il n’est plus possible de se laisser piéger par le mental. Multiplier les suppositions revient à nous ouvrir à des explications positives ou neutres.

 

4.Faites toujours de votre mieux.

Votre « mieux » change d’instant en instant; il n’est pas le même selon que vous êtes en bonne santé ou malade. Quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez ainsi de vous juger ultérieurement, de vous maltraiter et d’avoir des regrets. – Don Miguel Ruiz

Cette accord nous invite à la modération et nous évite le double écueil du laxisme et du perfectionnisme. Les trois premiers accords ne fonctionnent que si nous faisons justement de notre mieux.

Ce quatrième accord permet d’éviter l’intégrisme et invite à la bienveillance : chacun chemine à son rythme, en fonction de son  niveau de conscience.

 

5.Soyez sceptique mais apprenez à écouter.

Ne vous croyez pas vous-même, ni personne d’autre. Utilisez la force du doute pour remettre en question tout ce que vous entendez : est-ce vraiment la vérité ? Ecoutez l’intention qui sous-tend les mots et vous comprendrez le véritable message. – Don Miguel Ruiz

Ce cinquième accord invite à la prudence : soyons sceptiques :). Les paroles d’autrui nous renseignent sur lui-même autant que sur son message.

Cet accord vient tempérer le deuxième accord toltèque qui pourrait aller jusqu’à nous couper des autres. Ce serait mal comprendre le deuxième accord toltèque que de l’utiliser pour ne pas entendre les critiques, remarques ou suggestions. Le deuxième accord toltèque ne doit pas être un prétexte à ne pas évoluer : il recommande simplement de ne pas prendre les critiques, remarques ou suggestions personnellement. Il est bon de les entendre pour voir ce qu’ils ont à nous apprendre.

………………………………………………………………………

Source : 50 exercices pour pratiquer les accords toltèques de Virgile Stanislas Martin (éditions Eyrolles).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*