Une vie guidée par la compassion : une conférence qui a presque une décennie… mais qui résonne toujours autant par son actualité

vie guidée par la compassion karen armstrong

Une vie guidée par la compassion : une conférence qui a presque une décennie… mais qui résonne toujours autant par son actualité

Karen Armstrong est une écrivaine britannique spécialisée dans l’histoire des religions. Dans ce TedX de 2008, elle formule un souhait : que les êtres humains soient guidés dans leurs actions par la compassion. Pour cela, elle reprend l’historique des messages religieux et expliquent en quoi ils ont été détournés de leur sens originel. Une conférence qui a presque une décennie… mais qui résonne toujours autant par son actualité.

Je vous invite à prendre une vingtaine de minutes pour la visionner et voir ce que cela produit en vous. Comment pouvons-nous nous laisser inspirer par la compassion au quotidien, que l’on soit religieux ou pas ? Il s’agit d’un entraînement pas à pas, par étape, dans l’auto empathie et l’auto indulgence (par exemple, comment pouvons-nous  observer notre  propre monde interne, comment cultiver l’empathie, comment développer l’attention.).

« Ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerais pas qu’ils te fassent » : ceci est la Règle d’Or commune à toutes les religions et tous les courants spirituels du monde.

Dans ce TedX, Karen Armstrong propose une approche de la religion basée sur la compassion. Pour elle, la religion ne consiste pas en priorité à croire des choses (ou des gens). La religion, c’est avant tout agir différemment. Au lieu de décider si on croit en Dieu ou pas, on fait quelque chose. 

Et, quand on aborde la religion avec cette approche, une place de choix  est donnée à la compassion dans la pratique. Parce que dans la compassion, nous nous soucions d’autrui, nous nous détrônons nous-même du centre de notre monde et nous y mettons une autre personne. Et une fois que nous nous sommes débarrassés de notre ego, nous sommes prêts à voir le Divin.

Les religions insistent sur le fait qu’on ne peut pas et doit pas limiter sa compassion à son propre groupe : sa propre nation, les pratiquants de sa religion, ses propres compatriotes.

Pourtant, les but secondaires (rituels, orthodoxie, marques extérieures de foi…) se retrouvent poussés en première place dans les pratiques actuelles  à la place de la compassion et de la Règle d’Or.  La Règle d’Or est en effet difficile à suivre. D’ailleurs, Karen Armstrong préfère parler de « religieux » que de croyants.

Karen Armstrong témoigne de cet état de fait : quand elle parle à des congrégations à propos de la compassion, elle voit parfois des expressions de malaise passer sur certains visages de responsables religieux parce beaucoup d’entre eux préfèrent avoir raison, plutôt qu’avoir de la compassion. 

Karen Armstrong  milite en faveur d’une philosophie qui devrait être appliquée globalement et qui remettrait au cœur des relations humaines la Règle d’Or et la compassion, que l’on soit religieux ou pas… à l’échelle des relations interpersonnelles mais pas seulement : nous ne devrions pas traiter les autres nations comme nous n’aimerions pas qu’elles nous traitent.

Karen Armstrong a créé une Charte de la Compassion en 2009, signée par de nombreux responsables religieux, par des hommes et femmes politiques et par des citoyens engagés. 

Cette bienveillance et cet esprit de compassion peuvent être appliqués à plusieurs niveaux :

Vous aimerez aussi...

  • La charte de la compassion Karen Armstrong, écrivaine britannique spécialisée dans l’histoire des religions, a rédigé une Charte de la compassion : Le précepte de compassion, qui est au cœur de toutes les traditions religieuses, spirituelles et éthiques, nous invite à toujours traiter autrui de la manière dont nous aimerions être…
  • Empathie et compassion : pourquoi l'empathie en soi n'a pas de valeur éthique Serge Tisseron est psychanalyste et propose une approche de l'empathie qui permet de comprendre en quoi l'empathie est innée chez les êtres humains mais que le fait d'être capable d'empathie n'a pas de valeur morale en soi.…
  • Un exercice pour faire preuve de plus de douceur envers nous-même Il y a une faille en toute chose, c'est par là qu'entre la lumière. - Leonard Cohen Dans son livre Eloge de la lucidité, Ilios Kotsou propose un exercice pour faire preuve de plus de douceur envers nous-même. Noter…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*