Maison : 11 nouvelles habitudes pour ne plus se laisser encombrer chez soi

ne plus se laisser encombrer

Maison : 11 nouvelles habitudes pour ne plus se laisser encombrer chez soi

Dans son livre Detox ta maison, Judith Crillen nous invite à appliquer la philosophie du « Less is more » pour acheter moins mais mieux et éviter l’encombrement chez soi.

Elle écrit :

A l’heure actuelle, nous vivons dans une société nous poussant à toujours acheter et consommer plus et plus vite. Même si vous en avez conscience, vouloir faire autrement n’est pas facile, c’est comme nager à contre courant !

C’est la raison pour laquelle il arrive fréquemment que l’encombrement et le désordre réapparaissent après avoir désencombré sa maison. En effet, si vous désencombrez votre habitation sans changer vos habitudes de consommation, vous remplirez à nouveau très vite vos armoires. Attention, l’idée n’est pas de vous priver de vous faire plaisir ! Il faut seulement garder à l’esprit la notion de désencombrement.

Judith Crillen propose 11 conseils pour ne plus encombrer sa maison :

1. Résister aux achats impulsifs (les achats non prévus sur la liste de courses, non prévus sur le budget)

Judith Crillen conseille d’attendre une semaine, voire un mois, avant d’acheter quelque chose qui fait envie, même un simple livre. Reporter cet achat fera découvrir que l’objet souhaité n’est peut-être pas si intéressant, indispensable.

Si des achats sont dictés uniquement par les émotions et mettent en danger les finances, la stabilité du foyer, ce ne sont plus des achats impulsifs mais des achats compulsifs. Dans ce cas, une aide thérapeutique peut être nécessaire.

2. Viser la qualité plutôt que la quantité

Il est plus rentable d’acheter quelque chose plus cher en étant certain de la qualité.

3. Quand un objet entre, un autre sort !

Une manière d’éviter de s’encombrer peut être d’adopter cette habitude : avant d’acheter quelque chose, avoir une idée précise de ce qui va sortir (être donné, vendu).

4. Ne pas se laisser influencer par les sirènes du marketing

Quand on y réfléchit bien, on possède souvent une alternative aux innovations et prétendues nouveautés (une tablette est-elle nécessaire quand on a déjà un ordinateur et un smartphone ?).

On peut reboucler avec la question précédente : si un achat d’une nouveauté est prévu, quel objet vient-elle remplacer ?

5. Fermer les yeux sur les publicités

Pour éviter les tracts, prospectus et publicités non adressées, on peut apposer un STOP PUB sur la boîte aux lettres et mettre les publicités reçues au recyclage.

En ce qui concerne les publicités via email, texto ou courrier adressé, il est possible de se désinscrire (via le lien de désinscription obligatoire à la fin des mails, via le STOP obligatoire dans les SMS, via Bloctel pour le démarchage téléphonique ou encore via la liste Robinson pour les publicités adressées).

6. Ne pas acheter en grande quantité (même sous prétexte que le prix est réduit)

Au delà de l’aspect encombrement, non seulement les promotions ou vente en gros conditionnement ne sont pas toujours économiques (regardez de près les prix au kilo…) mais ces achats représentent également de l’argent immobilisé.

7. Se lancer un défi

Une manière amusante d’apprendre à acheter moins est de se lancer un défi : ne rien acheter pendant un mois, excepté le strict nécessaire (alimentaire frais notamment).

C’est l’occasion de vider les réserves (placard alimentaire, congélateur, produits d’hygiène et beauté stockés…) et de faire preuve de créativité (ex : du pain sec mixé remplace la farine dans un crumble aux légumes, une Tawashi faite maison avec des morceaux de tissu remplace une éponge…).

8. Apprendre à REFUSER

Dire non aux objets publicitaires offerts, aux échantillons, aux sacs plastiques (il est possible d’emmener ses propres sachets en tissu à la boulangerie, à la pharmacie, au magasin alimentaire…); refuser les dons d’objets qui paraissent inutiles, même venant de la famille et des amis.

9. Informer la famille et les amis de cette démarche de désencombrement et minimalisme

On peut informer l’entourage que les cadeaux matériels peuvent être remplacés par des cadeaux immatériels (place de cinéma ou de spectacle, massage…) ou « périssables » (alimentaire, savons solides…).

Parfois même, la présence et la bonne humeur suffisent : pas besoin de cadeaux !

10. Limiter l’encombrement des jeux et jouets

Cela peut passer par le fait de faire des achats réfléchis et durables (matières naturelles comme le bois, la laine), de préférer les jouets sans pile, de demander et offrir des expériences plutôt que des cadeaux matériels.

Désencombrer régulièrement est également important : en fonction de l’âge des enfants et de leurs goûts, on peut donner les jouets inutilisés, les troquer ou les vendre d’occasion.

11. Aller à la médiathèque et la ludothèque

La médiathèque et la ludothèque sont de bons moyens de bénéficier de livres, CD, DVD et jouets sans pour autant s’encombrer (et en faisant des économies !).

……………………………………………………………………………………………………………………

Source : Détox ta maison : tous les conseils pour désencombrer, ranger et se sentir bien chez soi ! de Judith Crillen (éditions Rustica). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet (DECITRE).

Commander Détox ta maison sur Amazon.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*