Quelques conseils utiles pour faire des économies d’eau et d’électricité

Quelques conseils utiles pour faire des économies d’eau et d’électricité

Dans le cadre du minimalisme et du zéro déchet, il est logique de chercher à limiter la consommation d’eau et d’électricité à la maison. Dans leur livre J’arrête de surconsommer, Marie Lefèvre et Herveline Verbeken proposent de nombreuses pistes pour concilier à la fois économie et écologie (ce qui va souvent de paire, au passage 🙂 ).

En voici quelques unes testées et approuvées :

  • remplacer progressivement les ampoules par des LED (d’ailleurs, le site mes-ampoules-gratuites.fr offre, sous condition de ressources, des ampoules LED gratuites dans le cadre de la transition énergétique)

 

  • éteindre la lumière dès qu’on quitte une pièce

 

  • mutualiser l’usage du four (faire cuire plusieurs plats en même temps)

 

  • utiliser l‘énergie diffuse pour la cuisson (éteindre le gaz sous les casseroles avant la fin de la cuisson, éteindre le four avant la fin de cuisson de la même manière)

 

  • investir dans de l’électroménager A+ quand les appareils ménagers tombent en panne et ne sont pas réparables

 

  • rationaliser l’utilisation de la machine à laver (machines pleines, repenser la « saleté » des vêtements pour limiter la fréquences des machines). Idem pour le lave vaisselle (ici, nous n’avons jamais eu de lave vaisselle…)

 

  • utiliser les modes ECO des appareils électroménager (lave linge, lave vaisselle)

 

  • limiter l’usage du sèche linge (est-ce vraiment utile en été ?). Ici, la solution a été radicale : le sèche linge est tombé en panne en septembre… et non remplacé ! L’hiver s’est bien passé… il n’y aura donc plus de sèche linge dans notre foyer.

 

  • éviter autant que possible l’usage d‘appareils à résistance (pour le coup, c’est raté ici : j’utilise beaucoup la bouilloire électrique… mais pas de fer à repasser depuis plus de 5 ans : l’un compense l’autre, non 🙂 )

 

  • limiter les veilles (ici, tous les gros appareils sont sur prises à interrupteur : nous éteignons tous les interrupteurs chaque soir)

 

  • réfléchir à baisser le chauffage d’un ou deux degré (19° semble acceptable mais toujours possible dans les logements sensibles à l’humidité)

 

  • fermer les volets dès que la luminosité baisse en hiver et fermer les rideaux

 

  •  espacer la fréquence des shampoings 

D’autres pour lesquelles je n’ai pas (encore) franchi le pas :

  • changer de fournisseur d’énergie (Enercoop est par exemple un fournisseur d’énergie éthique et verte)
  • réduire le nombre de douches en introduisant la toilette de chat pour  moi (gant et savon au lavabo)… en revanche, check pour ma fille !
  • installer des éco mousseurs sur les robinets
  • récupérer les eaux grises de la maison (eau de la douche pendant qu’elle chauffe, eaux de cuisson, eau de lavage…) et les verser dans les toilettes à la place de la chasse d’eau (j’ai essayé mais cela m’était fastidieux…et j’ai laissé tomber)
  • passer aux toilettes sèches (no comment, je ne suis clairement pas prête pour cela… et locataire quoiqu’il en soit !)

Pour vous aider dans cette démarche d’économie d’énergie, un site d’entre aide peut être utile : familles-a-energie-positive.fr

………………………………………………………………………………………………..

Source : J’arrête de surconsommer !. 21 jours pour sauver la planète et mon compte en banque ! de Marie Lefèvre et Herveline Verbeken (éditions Eyrolles)

j'arrete de surconsommer livre

Vous aimerez aussi...

1 Comment

  1. Un lave vaisselle ne consomme que 14l d’eau. Vous devriez mesurer le nombre de litres d’eau que vous utilisez pour la vaisselle d’une journée. On ne le sait pas toujours mais le lave vaisselle est écologique !
    Pour les toilettes sèches, j’en ai installé depuis un an car j’habite en Guadeloupe et nous avons des pénuries et coupures d’eau souvent. C’est très bien si on change régulièrement le sac plastique. Du coup ça fait quand même des déchets.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*