Renouer avec la joie de l’enfance : le plus beau cadeau que l’on peut se faire à soi-même (et aux autres)

Renouer avec la joie de l'enfance

Renouer avec la joie de l’enfance : le plus beau cadeau que l’on peut se faire à soi-même (et aux autres)

Antonella Verdiani est doctoresse en sciences de l’éducation et travaille autour de l’émotion de joie dans l’éducation. Dans son livre Renouer avec les joies de l’enfance, elle propose une approche pour se reconnecter avec la joie intérieure. Antonella Verdiani parle de la joie-émotion comme le point de départ d’un voyage intérieur pour aller vers la joie-état. Elle a imaginé une progression avec des étapes (les 5R) pour faire de la joie une émotion guide :

  1. Reconnaître
  2. Résonner
  3. Révéler
  4. Relier
  5. (R)éveiller

1.Reconnaître la merveille en soi

Aucune construction de l’être n’est possible sans sa reconnaissance. – Bernard Collot

Antonella Verdiani rappelle l’importance de la question initiale de la reconnaissance. Elle propose un outil pour une « entrée en soi », une rencontre avec nous-mêmes : l’auto-louange.

Pour aller plus loin : L’auto louange : retrouver l’estime de soi découvrir le plaisir d’écrire et témoigner d’une beauté intérieure

 

2.Résonner avec les autres

Antonella Verdiani écrit que la résonance nous amène à la joie de la rencontre avec les autres. Il s’agit de percevoir l’autre non seulement dans son corps physique mais aussi dans son énergie pour amplifier notre humanité mutuelle.

L’exercice que propose Antonella Verdiani consiste à prendre conscience de nos vibrations personnelles et de la manière dont elles se propagent dans le corps.  Cet exercice s’effectue à deux et les partenaires, debout l’un derrière l’autre, sont invités l’un après l’autre à émettre des sons que l’autre suivra avec sa propre voix mais également avec ses mains pour identifier l’endroit du corps où la résonnance est la plus forte.

 

3.Révéler

Quand elle aborde le fait de se « révéler », Antonella Verdiani fait référence à l‘intuition. Elle accorde beaucoup d’importance au fait d’initier enfants et adultes à bien comprendre et utiliser leur intuition, à développer leur esprit au-delà des cinq sens. L’intuition ne s’apprend pas, tout le monde en dispose : elle se redécouvre et s’entretient.

L’intuition demande en effet que l’on l’exerce comme un muscle et que l’on apprenne à la développer comme « le produit d’un travail laborieux accompagné d’inspiration ». – Antonella Verdiani

Antonella Verdiani considère l’intuition comme un instrument au service de l’éducation qui rend plus sensibles, plus à l’écoute et plus compréhensifs. A cet effet, elle s’appuie sur deux grands principes :

  • la pleine attention (l’éveil de la conscience par le corps et le souffle comme respirer par le ventre, marcher en silence devant les autres, regarder une personne dans les yeux pendant deux ou trois minutes…)
  • la pensée divergente (Antonella Verdiani cite notamment l’excellent livre de Philippe Brasseur que j’aime beaucoup également Manuel de pensée géniale)

On peut également nommer le focusing comme une méthode pour reprendre contact avec l’intuition. Les sensations corporelles ont des choses à nous dire et le focusing permet d’accéder aux ressources de notre corps qui peuvent apporter des réponses « pré scientes » à nos problèmes.

 

4.Relier pour rencontrer le vivant

Antonella Verdiani insiste sur la promotion d’une « écologie humaine » qui fait le pont entre notre dimension intérieure et notre dimension extérieure. Elle parle de l’urgence de transmettre une culture de la modération et du respect pour notre Terre. Pour cela, le rapport concret à la nature et l’émerveillement sont indispensables.

Cela peut se faire par des réflexions sur les éléments du vivant, par une reconnexion avec le plein air, par une consommation et une nourriture respectueuse de l’environnement, tout ce qui touche à une « pédagogie de la nature ».

 

5.(R)éveiller (pour une vie « au-dedans » riche)

Plus on est capable de revenir à la joie simple des enfants, plus on se rapproche de la joie de l’être, qui est fondatrice. Cette Joie majuscule a l’allure d’une présence profonde, calme, joyeuse et puissante à l’intérieur de nous. – Antonella  Verdiani

Antonella Verdiani propose quelques outils créatifs pour nous permettre d’accéder à des expériences de paix intérieure comme la poésie, le théâtre ou un travail de valorisation des textes d’auto louange (extraire une phrase qui résonne en soi, la lire à haute voix à un public, l’écrire et la décorer, l’afficher, la relire régulièrement).

Par ailleurs, nous pouvons chercher à expérimenter aussi souvent que possible des moments de flow. L’expérience optimale (ou flow) est une fin en soi. Elle est recherchée pour elle-même et non pour d’autres raisons que l’intense satisfaction qu’elle procure.

Lorsque les valeurs et les institutions ne fournissent plus le soutien dont nous avons besoin, nous devons utiliser toutes les ressources à notre disposition pour nous (re)donner une vie agréable et pleine de sens. La maîtrise de la conscience détermine la qualité de la vie.

Les expériences optimales peuvent aussi bien se dérouler dans des activités telles que l’escalade, la danse, la navigation, la musique, le foot, le yoga… que dans la vie quotidienne (manger, travailler, jouer, lire…); il est possible de vivre des expériences optimales aussi bien par le corps que par l’esprit.

Chaque fois que nous manifestons librement la vie qui est en nous, nous donnons la permission aux autres d’en faire autant. C’est, je crois, le plus beau cadeau que l’on peut faire à soi-même et aux autres. La plus belle façon d’aimer. La meilleure manière de rendre grâce à la vie. – Thierry Janssen

……………………………………………………………………………………………………

Source : Renouer avec les joies de l’enfance de Antonella Verdiani (éditions Eyrolles). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Renouer avec les joies de l’enfance sur Amazon ou sur Decitre.

Vous aimerez aussi...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*