Retracer son parcours émotionnel : l’enjeu de toute une vie

Retracer son parcours émotionnel

Retracer son parcours émotionnel : l’enjeu de toute une vie 

Retracer notre parcours émotionnel suppose de :

  • comprendre notre évolution, depuis l’enfance, dans notre façon de ressentir et de faire face aux émotions;
  • identifier les carences subies dans l’enfance ayant pu laisser des traces;
  • déterminer notre schéma inconscient de comportement (émotions ressenties et inappropriées comme de la colère à la place de la tristesse, croyances conduisant à un comportement nous faisant souffrir, réactions répétitives dans certaines situations);
  • mettre au jour nos réactions défensives (de peur que l’histoire se répète) et qui favorise le mal être.

 

Les émotions de l’enfance à l’âge adulte

Stéphanie Hahusseau écrit dans son livre Tristesse, peur, colère :

Dans l’enfance, nos premières émotions se manifestent physiquement, par des comportements et non par des mots.

Un enfant ne pense pas comme un adulte. Sa façon de penser et de comprendre se transforme, évolue, notamment avec l’acquisition du langage et l’accumulation des expériences. On lui apprend (ou non) à réguler ses émotions.

S’il y a souvenir, c’est qu’il y a eu émotion. Seulement, elle ne pouvait pas se manifester de la même manière aujourd’hui.

Elle ajoute :

Parler de ses émotions, c’est comme parler anglais. Si personne n’utilise jamais l’anglais en présence d’un enfant, il ne sera pas en mesure de parler cette langue.

En consultation, j’entends fréquemment des adultes ayant subi des événements traumatiques dans l’enfance se reprocher de ne pas en avoir parlé à leurs parents. Or ils ne pouvaient pas le faire car ils vivaient dans un milieu où personne n’évoquait ses ressentis. Ils ne pouvaient qu’imiter leurs parents. Il leur était impossible de nommer quelque chose qui n’avait pas de nom !

L’importance de faire preuve de compassion envers l’enfant intérieur

Du fait de la nature des émotions de l’enfant, guérir de nos schémas inconscients va consister en partie à ressentir de la compassion pour l’enfant que nous avons été, en revoyant le passé différemment.

Pour y parvenir :

Prendre soin de l’enfant intérieur et faire la paix avec soi

5 étapes pour renouer avec son enfant intérieur et le guérir

L’auto parentage : une technique pour agir sur nos émotions excessives et douloureuses

 

L’importance de cultiver son intelligence émotionnelle : l’alphabétisation émotionnelle à l’âge adulte

Isabelle Filliozat propose justement dans son livre Que se passe-t-il en moi ? des pistes pour cultiver notre propre intelligence émotionnelle en tant qu’adultes. J’ai trouvé instructives les étapes qu’elle décrit pour passer de l’illettrisme émotionnel à l’intelligence du cœur.

Ces étapes de l’alphabétisation émotionnelle ne sont pas des traits de personnalité mais bel et bien des étapes par lesquelles nous pouvons passer (certaines personnes restent bloqués un temps, voire toute une vie à l’une ou l’autre des ces étapes). Elle constituent un processus qui montre le chemin à parcourir afin de connaître nos émotions, de savoir les mettre en mots, d’en saisir les causes, de faire preuve d’empathie (envers nous-même et les autres).

Qui suis-JE ? Je suis celui que je me sens être. Les émotions sont à la racine du sentiment de soi, de la conscience de soi. – Isabelle Filliozat

étapes-alphabétisation-émotionnelle

Pour aller plus loin : Alphabétisation émotionnelle : 7 étapes pour cultiver notre intelligence émotionnelle

……………………………………………………………………………………………..

Source : Tristesse, peur, colère: Agir sur ses émotions de Stéphanie Hahusseau (éditions Odile Jacob)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*