L’importance des rituels pour faciliter le lâcher-prise (+ des rituels à inventer pour les divorces et séparations)

rituels lâcher prise séparation

L’importance des rituels pour faciliter le lâcher-prise

Il semblerait que les rites et cérémonies rituelles aient toujours exister dans les cultures humaines. Ils offrent en effet plusieurs bénéfices aux groupes d’humains :

  • Ils contribuent à donner un sens aux événements et à la vie;
  • Ils proposent des espaces-temps pendant lesquels les humains peuvent s’arrêter et méditer sur les transformations de leur vie;
  • Ils nous connectent au passé, ils définissent notre présent et nous montrent le chemin du futur;
  • Ils renforcent la continuité tout en permettant la transformation;
  • Ils activent fortement la mémoire sensorielle à travers les odeurs, les sons, les couleurs.

Ainsi, les rites et rituels contribuent à modifier notre perception de la réalité, sont comme du terreau à partir duquel grandir et « bouclent une boucle ».

Ils nous permettent de nous souvenir du mouvement constant de la vie et, à cause de cela, ils facilitent le lâcher-prise. – Rosette Poletti

Ces rites concernent surtout les transitions, les passages d’un état à un autre : naissance, mariage, funérailles… Toutes ces cérémonies constituent des rites de passage permettant de vivre une transition d’un état d’être à un autre.

Des rituels à inventer pour les divorces et séparations

Dans son livre Lâcher prise : Dire oui à la vie, Rosette Poletti rappelle l’importance de créer de nouveaux rites à l’occasion des divorces et séparations conjugales. Le divorce tient en effet un place de choix parmi les transitions où le lâcher-prise peut être difficile. Comme le divorce est relativement récemment dans l’histoire humaine (et s’est surtout généralisé ces dernières décennies), il existe peu de cérémonies rituelles. Ce manque de rites contribue tout particulièrement à la difficulté de lâcher prise pour bon nombre de personnes divorcées, d’autant plus pour celles qui subissent une séparation non voulue. L’idée est que ce passage se fasse dans le respect et la paix, sans pour autant nier la souffrance que chacun des conjoints et de ceux qui les entourent peuvent ressentir.

La cérémonie rituelle sert à marquer le fait que chaque partenaire est prêt à trouver un nouveau sens à sa vie à travers un lâcher prise du passé, des peines et frustrations, des peurs et du ressentiment éprouvés et qui bloquent encore la marche en avant.

Rosette Poletti propose quelques idées de rites applicables aux divorces et séparations :

  • le faire part de divorce

Lorsque les ex-conjoints peuvent se parler en adultes, que leur colère contre l’autre a été exprimée et qu’ils peuvent imaginer s’asseoir ensemble autour d’une table, il peut être très guérissant pour les deux ex-partenaires et pour tous ceux qui les entourent de créer un faire-part qui sera envoyé à tous ceux qui, de près ou de loin, faisaient partie de la vie du couple. Chacun peut apporter ses idées et ses désirs dans la rédaction de ce faire-part.

  • les cérémonies de divorce

Il y a plusieurs moyens de s’y prendre, tout dépend du degré de maturité des conjoints, de leur ouverture et de celle de leurs proches, de leurs croyances et appartenance religieuse, de l’intensité de leur désir de « boucle la boucle » d’une manière positive. Il existe diverses sortes cérémonies et beaucoup d’autres à inventer : cérémonie pour personnes croyantes, lecture d’une lettre rédigée par chaque conjoint en présence d’une ou plusieurs autres personnes (ou d’un thérapeute) qui sera ensuite brûlée, cérémonie avec les enfants, cérémonie sans l’autre conjoint…

 

Selon Rosette Poletti, quelle que soit la cérémonie, il est important qu’elle contienne à la fois une reconnaissance du sérieux du divorce dans un langage exempt de jugement ou de culpabilité, une promesse de respecter l’ex-conjoint maintenant et dans le futur et un acte matériel qui symbolise la fin du mariage. Parmi ces actes matériels, il peut y avoir le fait de :

  • Planter un arbre après avoir mis les alliances dans le trou
  • Couper un large ruban
  • Faire des bijoux à partir ds alliances et les donner aux enfants
  • Vendre les alliances et faire des dons à des associations caritatives.

………………………………………

Source : Lâcher prise : Dire oui à la vie de Rosette Poletti (éditions Les Pratiques Jouvence)

Vous aimerez aussi...

  • Petit cahier d'exercices du lâcher prise : gagner en liberté en acceptant ce qui est Présentation de l'éditeur Lâcher prise permet de se désencombrer de l'inutile, qui brouille nos pensées et nous empêche d'avancer. Car jour après jour, nous accumulons des tensions diverses et perdons ainsi beaucoup en sérénité... L'objectif…
  • Le rire (de soi et avec les autres) comme instrument de vie et de liberté Le rire peut devenir un instrument de liberté. - Alexandre Jollien Dans son livre Petit traité de l'abandon, Alexandre Jollien nous invite à rire (de nous et avec les autres) pour gagner en élan de…
  • Lâcher prise : vers la liberté et la paix de l’esprit LÂCHER PRISE, ce n’est pas se montrer indifférent mais simplement admettre que l’on ne peut agir à la place de quelqu’un d’autre. LÂCHER PRISE, ce n’est pas couper les liens mais prendre conscience que l’on ne peut contrôler autrui.…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*