On est foutu, on pense trop ! : un discours qui vous veut du bien (plein d’intelligence amené avec humour)

on-est-foutu-on-pense-trop-marquis

On est foutu, on pense trop ! : un discours qui vous veut du bien (plein d’intelligence amené avec humour)

Serge Marquis, médecin québécois, auteur, conférencier, est l’un des meilleurs experts mondiaux de la gestion du stress et de la prévention des risques psycho-sociaux. Développement personnel, humanité, techniques de gestion du stress se marient avec du bon sens autour de l’urgence de ralentir et d’évacuer les pensées négatives qui nous empêchent de profiter de la vie.

Son approche drôle et humaniste vise à remettre du plaisir et du bon sens dans la vie de tous les jours.

Conférence organisée par l’Université de Nantes et Les Artisans du Changement

Pour Serge Marquis, le mot s’arrêter est devenu révolutionnaire : cela demande une certaine dose de courage de s’arrêter dans notre société ! Mais on ne peut pas parler de stress sans parler de s’arrêter dans des espaces quotidiens.

Un autre mot clé quand on parle de stress est l’attention : placer son attention dans des régions de notre corps qui sont vivantes. L’attention ne peut être qu’à un seul endroit à la fois  : si l’attention est accaparé par le « hamster » (les ruminations mentales), elle n’est plus disponible pour le présent.

On peut s’entraîner à la vigilance et identifier quand le hamster recommence à courir. On peut seulement apprivoiser et observer le hamster, pas s’en débarrasser. Placer l’attention sur la respiration, sur la sensation de l’air qui traverse les narines et qui soulève l’abdomen permet de couper les ruminations mentales (et donc le stress).

3 bonnes raisons de s’arrêter pour apprivoiser le stress et rallumer la flamme

1.Prévenir des problèmes de santé (dans le monde du travail, à l’école, dans les services de soins hospitaliers…)

2.Profiter au maximum de notre vie

3.Se reconnecter avec notre capacité au soutien, à l’entraide et à la reconnaissance mutuelle (alors que le stress est à la fois la cause et la conséquence de l’individualisme et du narcissisme)

………………………………………………………………………………………….

Serge Marquis est l’auteur de On est foutu, on pense trop ! : Comment se libérer de Pensouillard le hamster (éditions Point).

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*