Tâches ménagères : des habitudes qui font gagner du temps (inspirées par le zen)

Tâches ménagères : des habitudes qui font gagner du temps (inspirées par le zen)

Des tâches ménagères inspirées par le zen

Dominique Loreau est l’autrice de best-sellers tel que L’Art de l’essentiel et L’art de la simplicité. Elle vit au Japon depuis plus de 15 ans et, séduite par l’art de vivre à la japonaise, a su adapter cette philosophie au mode de vie occidental.

Dans son livre Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi, elle propose des habitudes qui font gagner du temps pour entretenir la maison grâce au minimalisme. 

Elle explique que l’entretien d’un maison dépend de plusieurs facteurs :

  • la régularité avec laquelle on fait son ménage
  • l’encombrement et le type d’objets que l’on possède
  • les habitudes du quotidien
  • la taille de la famille
  • s’il y a des animaux domestiques

Elle nous conseille de multiplier les petites séances de ménage car la poussière accumulée et les taches et résidus durcissent avec le temps. Plus on attend pour les nettoyer, plus ils exigent d’efforts.

Les types d’objets possédés

Dominique Loreau constate que ce sont rarement les gros meubles qui demandent le plus d’entretien mais souvent les petites bricoles ! Elle nous convie sur la voie du minimalisme :

  • posséder seulement ce qui nous paraît indispensable (les vases, les objets décoratifs, les statuettes, les photos en trop grande quantité encombrent l’espace et compliquent la tâche; idem pour les vêtements)
  • ranger le plus de choses possible dans des boîtes sur des étagères (document, vêtement, livres, couvertures…)
  • posséder des objets et meubles faciles à nettoyer (tapis à poils courts voire pas de tapis, meubles légers ou sur roulettes pour les déplacer facilement…)

Les animaux domestiques

Difficile de garder une maison propre avec des animaux domestiques qui entrent et sortent (poils, boue, puces…).

Dominique Loreau propose quelques idées pour gagner en propreté :

  • laisser les animaux soit dehors, soit dedans selon les possibilités (pour éviter les allers et venus générateurs de saleté)
  • essuyer systématiquement les pattes des animaux quand ils rentrent à l’intérieur
  • brosser les animaux régulièrement dans un endroit dédié (exemple : le garage ou le seuil de la porte ou alors poser l’animal dan un carton/sur une serviette pour récupérer les poils)
  • utiliser de l’huile essentielle de lavande pour faire fuir les puces (selon les précautions d’utilisation pour éviter une intoxication)

Minimalisme : des bonnes habitudes qui font gagner du temps pour entretenir la maison… et du bon sens

Les conseils que peut donner Dominique Loreau sont issus de sa pratique du zen japonais. Par ailleurs, elle accorde beaucoup d’importance à l’organisation et au minimalisme. Elle écrit :

Ce qui distingue une personne « propre » d’une personne « ordonnée », c’est que cette dernière recherche des solutions permanentes et s’investit à fond pour organiser son intérieur afin de gagner du temps et de l’énergie dans le futur.

Vivre dans un endroit bien net implique que vous organisiez votre intérieur une bonne fois pour toute.

Si vous vivez dans un endroit dont vous aurez éliminé les babioles et autres objets inutiles, en mauvais état ou peu pratiques, vous aurez l’énergie pour poursuivre vos activités, vous adonner à vos passions et vivre selon vos goûts. S’organiser, c’est faire en sorte de créer un environnement qui vous permettra de vivre, de travailler et de vous reposer exactement comme vous le voulez.

Je vous laisse piocher parmi ces recommandations celles qui pourraient vous faciliter la vie 🙂 :

Décider une fois pour toute que l’on se déchaussera au seuil de votre maison

Décider de l’endroit où les ongles seront coupés, les cheveux brossés… Pour ces gestes courants, prévoir un petit tapis avec un fauteuil ou un tabouret (ou un seau renversé en guise de siège que l’on glisse rangé dans le bac de douche par exemple). Il suffit alors de nettoyer le tapis et le siège.

Privilégier des grandes assiettes à table pour pouvoir poser le pain et éviter les miettes sur la table

Faire la vaisselle aussitôt après avoir mangé pour que la nourriture ne sèche pas dans les plats et casseroles (ou alors laisser tremper que cela n’est pas possible)

Nettoyer casseroles, plats et ustensiles au fur et à mesure de la préparation d’un repas : il ne devrait plus rien rester à nettoyer au moment de passer à table.

Éplucher les légumes au dessus d’une cuvette ou de feuilles de journal pour évier la dispersion des épluchures et la salissure de tout le plan de travail

Eviter au maximum la cuisine grasse et privilégier la cuisson vapeur pour éviter les dépôts de graisse sur les surfaces de la cuisine (hotte, mur, évier…)

Laver ce qui n’est pas gras en premier (verres, panier à salade, tasses à thé…). Peut-être même qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser du produit vaisselle pour ces objets-là…

Nettoyer la salle de bains aussitôt après la toilette (pas de dentifrice durci, de cheveux dans le lavabo, de taches calcaire sur les parois de la douche…). A cet effet, laisser un petit chiffon ou torchon soigneusement plié sur le lavabo pour essuyer les gouttes d’eau sur le miroir ou autour du robinet.

Faire couler l‘eau à petits jets pour éviter gaspillage et projections salissantes.

Utiliser un verre à dents.

Mettre le linge directement dans la panière de linge sale dans laquelle est prévue une pochette ou un sac spécialement pour les sous vêtements et les affaires souillées/mouillées (mouchoirs en tissu par exemple).

Choisir des couleurs faciles d’entretien pour le linge (foncées).

Faire tremper ce qui est sale avant le passer en machine à laver.

Eviter les gestes inutiles comme le repassage (dans le zen, qui évite justement les gestes inutiles, le fer à repasser n’existe pas). Pour éviter de repasser le linge, Dominique Loreau conseille de choisir des matières faciles d’entretien et de trouver des techniques pour éviter le linge froissé (taper dans les paumes des mains le linge encore humide dans le sens des fibres, le plier impeccablement pour le mettre en pile…).

…………………………………………………………………………………………………………….

Source : Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi: Et si faire le ménage était une thérapie ? de Dominique Loreau (éditions Poche Marabout).

Commander Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi sur Amazon ou sur Decitre.

Vous aimerez aussi...

1 Trackback / Pingback

  1. Valllb | Pearltrees

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*