3 manières de vivre la bienveillance au quotidien

bienveillance au quotidien

3 manières de vivre la bienveillance au quotidien

Faire preuve de bienveillance, c’est chercher à se rendre la vie plus belle (la nôtre et celle des autres).

Faire preuve de bienveillance, c’est considérer que toutes nos émotions sont nos amies, que tout est à accueillir car c’est la vie en nous qui se manifeste et nous informe qu’une action concrète doit être posée.

Faire preuve de bienveillance est un apprentissage : nous allons nous tromper, parfois échouer mais, si l’intention est là, nous allons progresser.

La bienveillance se vit toujours dans l’instant présent :

  • comment est-ce que je me sens ?
  • sur quoi mes émotions attirent-elles l’attention  ?
  • quels sont mes besoins ici et maintenant ?
  • est-ce que j’ai une demande à faire à moi-même ou à quelqu’un ?
  • qu’en est-il de l’autre (ses émotions, ses besoins) ?
  • que cherche l’autre à exprimer derrière ses plaintes, ses critiques, ses jugements ?
  • qu’est-ce que j’ai envie de vivre avec l’autre ?

Afin de pouvoir vivre la bienveillance au quotidien avec nous-même et avec les autres, il est possible de consacrer du temps à prendre soin de nous-mêmes. Voici trois idées pour le faire :

1.Les qualités des autres

On ne reconnaît que ce qu’on connaît déjà. Les qualités et valeurs admirées chez les autres sont des qualités que nous portons en nous-mêmes en germes et qui ne demandent qu’à s’épanouir.

Ainsi, nous pouvons nous livrer à un petit exercice qui consiste à identifier les qualités et valeurs portées par des personnes que nous admirons.

Une fois ce travail effectué, nous pouvons voir dans quelle mesure, au quotidien, nous vivons ces qualités et valeurs :

  • quand et comment je vis les valeurs que j’admire ?
  • à quels moments je démontre les qualités que j’admire chez les autres ?

2.Poser une intention bienveillante

Michelle Guez formatrice en Communication Non Violente, nous invite à un SAS (Silence A Savourer). Ce SAS est un moment de 2 à 3 minutes pour être en lien avec soi :

  • respirer,
  • se mettre à l’écoute des sensations corporelles (comment ça fait dans le corps ? y a-t-il des noeuds quelque part ? est-ce que c’est contracté quelque part ? où est-ce que c’est ?)
  • quelle est mon intention aujourd’hui ? comment je peux me rendre la vie plus belle ? et celle des autres ?
  • comment faire de mon mieux ici et maintenant pour contribuer ? (en gardant en tête que mon mieux varie selon mon état)

Cette intention qui repose sur le fait que nos besoins propres sont importants et ceux des autres tout autant va colorer le reste de la journée.

3.Le cahier de gratitude

Tenir un cahier de gratitude permet de regarder ce qui va bien, ce que la vie donne.

Tous les soirs avant de nous coucher, nous pouvons mettre noir sur blanc au moins cinq faits qui nous ont rendus ou nous ont rendus heureux – envers lesquels nous éprouvons de la gratitude. Il peut s’agir de détails comme d’événements majeurs : un bon repas, une conversation enrichissante avec un.e ami.e, un projet entrepris dans le cadre du travail, une balade dans la nature…

Si nous nous livrons régulièrement à cet exercice,nous finirons peut-être par nous répéter : rien de négatif là-dedans. L’important est de garder de la fraîcheur dans l’émotion correspondante. Représentons-sous la valeur que chaque source de gratitude revêt à nos yeux et éprouvons le sentiment qui lui est associé.

Réitérer fréquemment cet exercice apprend à apprécier les côtés positifs de la vie au lieu de les considérer comme allant de soi et, en cas de creux, ce carnet peut soutenir et aider à retrouver un état intérieur agréable.

bienveillance au quotidien

 

Vous aimerez aussi...

  • 7 choses que la pleine conscience peut changer dans nos vies Approcher toutes les choses, même celles qui paraissent insignifiantes, avec curiosité... et les savourer pleinement dans l'instant présent Pardonner les erreurs (petites et grosses, les siennes et celles des autres)) Faire preuve de gratitude pour les bons moments et…
  • 10 idées pour cultiver la gratitude tout au long de la journée Dans son carnet de gratitude, Anne-Solange Tardy nous propose de partir à la quête de toutes les occasions qui nous sont données d'entrer en contact au quotidien avec la gratitude. Nous pouvons intégrer ces idées comme des rituels dans…
  • La charte de la compassion Karen Armstrong, écrivaine britannique spécialisée dans l’histoire des religions, a rédigé une Charte de la compassion : Le précepte de compassion, qui est au cœur de toutes les traditions religieuses, spirituelles et éthiques, nous invite à toujours traiter autrui de la manière dont nous aimerions être…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*