Zéro déchet (ou presque) au travail : 6 pistes pour réduire ses déchets

zéro déchet au travail

Zéro déchet (ou presque) au travail : 6 pistes pour réduire ses déchets

1. Faire des économies d’énergie

Réduire ses déchets au travail ne se limite pas aux déchets palpables, cela concerne aussi l’énergie. Dans son livre Objectif zéro déchet, c’est malin, Monica Da Silva indique quelques habitudes simples à prendre :

  • éteindre complètement le poste informatique ainsi que tous les outils sur secteur (imprimante, scanneur, éclairage…) plutôt que laisser en veille
  • prévenir le service maintenance de l’entreprise de toute fuite de robinet ou chasse d’eau
  • ne pas surchauffer le bureau(ex : utiliser au maximum l’ensoleillement de la pièce, mettre une épaisseur de vêtement en plus)
  • ne pas abuser de la climatisation en été (ex : garder le store baissé, privilégier un ventilateur, ventiler la pièce le soir…)
  • installer des ampoules de basse consommation
  • renouveler le matériel informatique avec des appareils labellisés 80 Plus et/ou Energy Star pour des économies d’énergie

2. Manger et boire durable

Il est possible d’emmener un mug ou une tasse pour remplacer les gobelets en plastique et se passer de touillette (et de sucre !). De même, il est possible de privilégier des récipients durables à des récipients jetables (thermos de café ou de thé, boîte type Tupperware en verre, serviette en tissu…).

Les bentos d’origine japonaise sont de bonnes alternatives aux plats préparés et il en existe de très jolis sans plastique.

Concernant le café, les machines à café à dosettes peuvent être remplies avec des dosettes biodégradables ou des dosettes vides à remplir soi-même.

De plus, aménager une salle de pause pour qu’elle soit accueillante et qu’elle dispose toujours d’une jolie vaisselle lavable ouvre la voie à plus de convivialité entre collègues !

3. Imprimer responsable

De plus en plus d’entreprises sensibilisent à l’impact écologique des impressions en rappelant de n’imprimer que ce qui est essentiel, d’imprimer en recto-verso, d’imprimer en basse qualité quand le visuel n’est pas essentiel ou encore d’imprimer en noir et blanc quand la couleur n’est pas indispensable.

Il est possible d’aller plus loin en investissant dans du papier d’impression recyclé et même d’utiliser des typographies qui nécessitent moins d’encre à l’impression (ex : Ecofont et Ryman Eco).

4. S’équiper durable

Il existe des labels qui certifient la qualité et l’aspect respectueux de l’environnement du mobilier : Ecocert, Ecolabel européen, NF Environnement, Energy Star et d’autres qui assurent que le bois est issu de forêts gérées durablement (FSC).

Par ailleurs, l’achat en deuxième main ou en reconditionné peut être envisagé pour réduire à la fois les coûts et l’impact environnemental.

De même, certaines fournitures sont plus respectueuses que d’autres (Ecoburo, Unbureausurlaterre, esprit-recycle) et il est possible d’engager une réflexion sur la quantité de fourniture nécessaire pour le bon fonctionnement de l’entreprise pour la réduire (moins de stylos par personne ? des agrafeuses mutualisées ?…).

5. Recycler

Steelcase propose des solutions clés en main pour récupérer et recycler le mobilier d’entreprise.

Le tri sélectif du papier est proposé dans une grande majorité des entreprises. Il est possible d’aller plus loin en mettant en place d’autres bacs de collecte :

  • pour les cartouches d’encre
  • pour les piles usagées
  • selon les directives de tri de la commune
  • pour les canettes

Un collecteur Canibal pour les gobelets peut être installé sur le lieu de travail (plus d’informations ici).

Il est toutefois utile de garder en tête que le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas :).

6. Se déplacer vert

Les déplacements liés au travail sont d’énormes générateurs de pollution. Il est possible de réduire l’empreinte écologique des transports en cherchant des solutions pour se déplacer aussi “vert” que possible :

  • faire le trajet à pied ou à vélo
  • prendre les transports en commun (et utiliser les parkings relais si besoin)
  • co-voiturer
  • télétravailler (quelques jours par semaine par exemple)
  • privilégier le train à l’avion
  • prendre les transports en commun plutôt que les taxis en déplacement
  • faire appel aux coursiers à vélo

Il existe des programmes pour aider les entreprises à mettre en place un plan de déplacement en entreprise (par exemple : mobilitytechgreen.com).

…………………………………………….
Objectif zéro déchet, c’est malin : Les conseils pratiques et les recettes 100 % écologiques pour en finir avec le gaspillage de Monica Da Silva (éditions Leduc S.)

Commander Objectif zéro déchet, c’est malin sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac

Vous aimerez aussi...

  • 5 concepts clés du zéro déchet Pour Bea Johnson, autrice du livre Zéro Déchet, recycler n'est pas la solution à la réduction des déchets parce que le recyclage demande de l'énergie et que les réglementations environnementales ne sont pas assez strictes. Par ailleurs, de nombreux plastiques ne sont pas recyclables…
  • Tendre vers le zéro plastique... pas facile mais possible ! C'est un sujet de plus en plus médiatisé que le zéro déchet. Nous avons tous lu au moins un article sur le sujet avec des conseils pour réduire les déchets dans la cuisine, dans la salle de bain, ou encore…
  • Objectif Zéro Déchet : les conseils pratiques et les recettes 100% écologiques pour en finir avec le gaspillage Présentation de l'éditeur Le principe du « zéro déchet » ? Des gestes simples et des habitudes à prendre pour consommer moins et mieux, éviter le gaspillage, recycler, récupérer, valoriser et jeter…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*