J’apprends à bien vivre mes émotions : un cahier d’activités et de ressources pour développer son intelligence émotionnelle

J'apprends à bien vivre mes émotions

J’apprends à bien vivre mes émotions : un cahier d’activités et de ressources pour développer son intelligence émotionnelle

Présentation de l’éditeur

cahier activités bien vivre émotionsLes émotions sont notre langage commun. Aujourd’hui, pour réussir, les capacités à réguler ses émotions comptent autant qu’un QI élevé et des compétences techniques. C’est l’intelligence du coeur, l’intelligence des rapports sociaux, qui fait la différence.

Comment acquérir plus de confiance en soi, s’affirmer, écouter, comprendre les réactions d’autrui, régler les conflits, développer son autonomie, bref, apprendre la “grammaire des émotions” ? C’est ce que vous propose ce cahier pratique – qui prolonge le best-seller d’Isabelle Filliozat L’intelligence du coeur.

Quiz, tests, mots cachés, et énigmes, travaux pratiques… Plus de 40 exercices ludiques et pédagogiques répartis en 6 séances pour apprendre la “grammaire” des émotions.

L’autrice : Isabelle Filliozat, figure phare de la parentalité positive en France, est psychologue, didacticienne en psychothérapie, directrice de l’École des Intelligences Relationnelle et Émotionnelle. Elle est auteure de nombreux livres dont plusieurs best-sellers comme L’Intelligence du coeur qui s’est vendu à plus de 200 000 exemplaires.

Les points forts

Ce cahier d’activités pour apprendre à bien avec les émotions se présente sous forme de 6 séances ayant chacune un thème défini et proposant des petits exercices facilement réalisables en autonomie :

  1. pour réconcilier sa tête et son cœur
  2. pour évaluer son quotient émotionnel
  3. pour mieux s’écouter
  4. pour s’exprimer enfin
  5. pour être attentif aux autres
  6. pour vivre en harmonie avec ceux qu’on aime

Ce cahier s’adresse aux personnes qui n’arrivent pas à exprimer leurs émotions ou, au contraire, qui se laissent posséder par elles (par exemple, par la colère). Cette “illettrisme” émotionnel est source de souffrance et empêche d’être soi-même, d’être un humain pouvant vivre toute la palette émotionnelle que la nature a mis au service de la vie humaine.

cahier J'apprends à bien vivre mes émotions

Isabelle Filliozat, psychothérapeute, a conçu ce cahier (et sa progression) pour permettre à chaque lecteur et lectrice d’apprendre à reconnaître, à accepter, à écouter et à exprimer les émotions vraies (plutôt que des émotions parasites) dans l’objectif d’une vie personnelle et relationnelle plus harmonieuse. Elle propose par exemple quelques formulations de refus qui s’appuient sur les principes de l’intelligence émotionnelle pour apprendre à dire non avec honnêteté, amabilité et fermeté. Cette manière de refuser s’appuie sur les émotions et les besoins personnels et la proposition d’alternatives qui respectent l’intégrité des deux interlocuteurs.

Chacune des séances peut être envisagée comme une séance de travail et laissent de grands espaces blancs pour écrire les ressentis et garder un trace de l’évolution personnelle. Une page bilan permet de bien ancrer ce qui a été vécu et appris. Chaque lecteur peut s’approprier ce cahier en allant à son rythme mais Isabelle Filliozat nous invite à un travail régulier et concentré sur une certaine période.

exercices J'apprends à bien vivre mes émotions

La première séance propose 10 exercices sur le thème du voyage intérieur dont “comprendre ce qu’est le quotient émotionnel”, “définir ce qu’est une émotion” ou encore “identifier mes stratégies défensives qui parasitent les vraies émotions et leurs messages”.

La deuxième séance aborde le thème du test personnel pour évaluer son niveau d’intelligence émotionnel. S’évaluer est en effet essentiel pour savoir d’où partir et évaluer la progression dans le temps. Cette séance prend la forme d’un quizz à 32 questions et d’un bilan sur les forces sur lesquelles s’appuyer et les points à travailler.

La troisième séance propose 9 exercices sur le thème de l’écoute émotionnelle (apprendre à reconnaître, nommer, valider ses émotions et agir en conséquence). Par exemple, nous sommes invités à identifier nos habitudes émotionnelles : parmi les huit émotions de base (colère, tristesse, peur, surprise, dégoût, joie, honte), quelles sont celles que nous n’éprouvons jamais ou presque et celles qui nous sont plus que familières ? Isabelle Filliozat propose également quelques éléments théoriques pour illustrer la pertinence de chaque activité proposée. Ainsi, elle présente la notion des émotions élastiques : un élastique s’installe quand une situation n’est pas “terminée”. L’émotion suscitée n’a pas pu être vécue, les affects n’ont pas pu être élaborés, le sens est resté en suspens, le processus de deuil a été interrompu. Souvent, nous déversons sur ceux en qui vous avons confiance les rancoeurs et frustrations anciennes mais indicibles aux personnes qui les ont réellement provoquées.

La quatrième séance développe le thème de l’expression émotionnelle (formuler, extérioriser, partager, expliquer, donner et recevoir des émotions). Parmi les exercices proposés, on y retrouve entre autre un “cours de colère”, un processus pour s’exprimer sans violence, un rappel de l’importance de la gratitude et des compliments ou encore l’art de dire non.

La cinquième séance propose des activités sur le thème des émotions des autres pour apprendre à écouter, décoder, accompagner et soutenir les autres dans l’expression de leurs émotions. Nous y apprenons notamment à pratiquer l’écoute empathique et à décoder les messages des autres en besoins et en émotions pour comprendre leurs motivations cachées mais positives (chaque action humaine a une intention positive au service de la vie et gagner en intelligence émotionnelle, c’est être capable de la trouver).

La sixième séance boucle sur le thème des relations humaines en mettant en avant l’émotion d’amour : comment accepter, exprimer, manifester, partager, savourer son amour et vivre pleinement avec les personnes qu’on aime. Nous sommes invités à faire preuve de vulnérabilité, à nous reconnecter à notre enfant intérieur pour jouer, toucher et créer mais surtout à goûter à la réelle intimité.

activités J'apprends à bien vivre mes émotions

………………………………………………..

J’apprends à bien vivre mes émotions de Isabelle Filliozat (éditions ) est disponible en librairie, en centre culturel ou sur internet.

Commander J’apprends à bien vivre mes émotions sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac

Vous aimerez aussi...

  • Un cahier pour apprivoiser les émotions : enquête et mode d'emploi sur les émotions Présentation de l'éditeur Art-mella est une jeune femme qui aime chercher des réponses aux questions qu'elle se pose. Pendant quelques années, Art-mella est allée à la rencontre de spécialistes des émotions, s'est documentée, a lu et…
  • Apprendre à accueillir nos émotions Nous avons souvent tendance à censurer, minimiser ou nier nos émotions. En effet, nous sommes peu nombreux à avoir appris la langue des émotions comme une "langue maternelle". Nous avons plutôt appris la répression émotionnelle quand nos parents nous disaient "Mais non, ça ne fait…
  • 3 compétences à maîtriser pour être capable d'identifier avec précisions et nuance les émotions (au service de la vie et des relations) 1.Etre ouvert.e aux émotions pour les accepter et les accueillir  L’émotion est une source capitale d’informations (par exemple, la culpabilité nous informe que nous nous sommes probablement mal…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*