Couple : transformer nos critiques en demandes spécifiques et positives adressées au partenaire

couple critique demandes

Couple : transformer nos critiques en demandes spécifiques et positives adressées au partenaire

En couple, il est d’autant plus important que dans les autres relations d’identifier les désirs se cachant derrière nos frustrations.

Dans son livre Le Couple, mode d’emploi, Harville Hendrix nous propose de prendre une feuille sur laquelle nous pouvons créer un tableau à trois colonnes.

Dans la première colonne intitulée “Ce qui m’agace“, on établira une liste détaillée de tout ce qui nous agace chez notre partenaire. Cet agacement peut recouvrir ce qui nous met en colère, ce qui nous contrarie, nous effraie ou nous blesse, ce qui provoque en nous de la rancœur ou de l’amertume.

Cette liste pourrait par exemple comporter une phrase comme “Je n’aime pas quand tu conduis trop vite”.

Dans la deuxième colonne intitulée “Mes besoins cachés“, on écrira pour chaque ligne de critiques ou frustrations les désirs cachés derrière. Le but est de ne noter le désir caché derrière la critique avec une phrase qui commence par “Je voudrais” ou “J’ai besoin”.

Par exemple, pour la frustration “Je n’aime pas quand tu conduis trop vite”, le désir peut être : « Je voudrais me sentir en sécurité et détendue quand tu conduis».

Dans la troisième colonne intitulée “Mes demandes“, on formulera une requête spécifique qui aiderait à satisfaire ce désir. Il est important que les demandes soient formulées sur le mode affirmatif et qu’elles décrivent une conduite spécifique.

Par exemple, pour le désir “J’aimerais me sentir en sécurité et détendue quand tu conduis”, la demande correspondante pourrait être quelque chose comme : “Quand tu conduis, j’aimerais que tu respectes la limitation de vitesse. Si les routes sont mauvaises, j’aimerais que tu conduises encore plus lentement”.

Les demandes formulées seront plus efficaces quand elles sont précises et formulées dans un langage affirmatif, positif. Ainsi, la demande “Quand je suis contrariée, j’aimerais que tu me prennes dans tes bras et que tu me donnes toute ton attention” explicite ce qui est attendu, dans des comportements spécifiques formulés de façon affirmative.

La demande “J’aimerais que tu sois plus attentionné” n’est pas assez précise. Elle peut être réécrite avec plus de détails : “J’aimerais que tu me fasses un gros câlin aussitôt que tu rentres du travail”.

De même, la demande suivante est un mauvais exemple parce qu’elle est à la forme négative : “J’aimerais que tu arrêtes de me crier après quand tu es en colère”. Une demande affirmative décrit un comportement positif attendu : “Quand tu es en colère contre moi, j’aimerais que tu me parles d’une voix normale.”.

………………………………………

Source : Le Couple, mode d’emploi de Harville Hendrix (éditions Imago). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Le Couple, mode d’emploi sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac

Vous aimerez aussi...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*