Les émotions et le plexus solaire

Les émotions et le plexus solaire

Les émotions et le plexus solaire

Diana Richardson et Michael Richardson, auteur de Amour et émotions : Préservez votre couple du piège des émotions, nous invitent à devenir conscients de notre plexus solaire dans notre vie quotidienne. Ceci est d’autant plus facile quand nous sommes sous le coup d’émotions désagréables car ce type d’émotion (colère, peur, stress) entraîne une contraction, une tension ou une douleur au niveau du plexus solaire.

Pour de nombreuses personnes, la zone du plexus solaire (et aussi de l’estomac) est une source continuelle d’inconfort. Cette zone se situe entre le nombril et l’extrémité du sternum.

Les émotions et les ressentis que nous n’avons pas pu exprimer peuvent causer des tensions dans le plexus solaire. De même, quand nous recevons une remarque acerbe ou une critique, quand nous faisons face à une source de stress intense, nous avons l’impression qu’un nœud se forme au niveau du plexus solaire.

Ainsi, le plexus solaire est un bon indicateur de l’état émotionnel. Nous pouvons prendre l’habitude d’observer l’état de notre plexus solaire plusieurs fois par jour : est-il contracté ? y a-t-il comme un noeud à ce niveau ? une tension se fait-elle sentir ?

Si c’est le cas, il est utile de passer en revue la journée ou la semaine en essayant d’identifier précisément quelle interaction a déclenché ces sensations désagréables. A partir de quel moment les choses ont-elles changé ? Quand la perturbation dans le plexus s’est-elle faite sentir ?

Le fait d’identifier à quel moment la perturbation s’est introduite aide à faire disparaître en partie l’inconfort que l’émotion a provoqué. Quand l’événement qui a fait office de déclic n’est pas identifié, on ne peut pas agir dessus en prenant des décisions de changement.

Ce travail sur le plexus solaire permet de ne pas laisser des émotions influencer négativement nos humeurs à travers de l’irritabilité ou, pire, de la violence.

Un massage ou une respiration ample peut aider à débloquer les contractions du plexus. Par exemple, il est possible de frotter les paumes des mains l’une contre l’autre puis de poser une main sous le sternum et l’autre sur le nombril afin d’en ressentir la chaleur. Dans cette position, il est possible de respirer profondément en inspirant par le nez et expirant lentement par la bouche. Sur l’inspiration, on sentira bien le ventre se gonfler (la main sur le nombril se lève) et se dégonfler à l’expiration (la main suit le mouvement du ventre et descend).

………………………………………………….

Source : Amour et émotions : Préservez votre couple du piège des émotions de Diana Richardson et Michael Richardson (éditions Almasta)

 

Vous aimerez aussi...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*