L’espoir fait toute la différence dans la vie.

L'espoir fait toute la différence dans la vie.

Espoir et confiance en l’avenir

L’espoir fait toute la différence dans la vie. Les personnes confiantes en l’avenir possèdent certains points communs :

  • auto motivation : elles savent se motiver et se persuader que les choses s’arrangeront quand elles sont dans une mauvaise passe
  • optimisme : elles ont la conviction d’avoir les moyens d’atteindre leurs objectifs
  • créativité : elles ont la souplesse suffisante pour découvrir d’autres voies pour y parvenir ou en changer
  • sens de l’organisation : elles ont l’intelligence de savoir diviser une tâche en d’autres plus modestes et plus facilement réalisables

Du point de vue de l’intelligence émotionnelle, espérer, c’est refuser de céder à l’anxiété, de baisser les bras ou de déprimer quand on est confronté à des difficultés ou des déconvenues. – Daniel Goleman

Espoir, optimisme et intelligence émotionnelle

Optimisme et espérance reposent sur la ferme conviction que, de façon générale et en dépit des revers, les choses finiront par s’arranger et qu’on a du pouvoir personnel sur le déroulement des événements. L’optimisme est donc un grand “motivateur”.

L’optimisme se manifeste par la façon dont les optimistes s’expliquent à eux-mêmes leurs succès et leurs échecs. Les optimistes considèrent qu’un échec est toujours dû à quelque chose qui peut être modifié de sorte à réussir le coup suivant ou celui d’après ou encore d’après. A l’inverse, les pessimistes se reprochent leurs échecs et l’attribuent à un trait de caractère non modifiable.

La pensée qu’un échec est toujours surmontable permet aux optimistes de réagir de manière positive et confiante en mettant au point un plan d’action, en cherchant de l’aide ou des ressources, en essayant encore et encore et de plusieurs manières différentes.

Les optimistes ont une attitude émotionnellement intelligente parce qu’ils considèrent que c’est la situation (et non eux-mêmes) qui est responsable de l’échec. Cet état d’esprit ouvre la voie à une modification de l’approche pour les essais à venir. Ils se demandent comment régler les problèmes au lieu de s’inquiéter de ce qui pourrait aller de travers. L’optimisme est donc à la racine de la ténacité et de la persévérance.

Ainsi, à intelligence égale, la réussite ne dépend pas que du talent mais aussi de la capacité à supporter l’échec afin de pouvoir le surmonter d’une manière ou d’une autre et à plus ou moins long terme.

………………………………………………………………………………….

Source : L’intelligence émotionnelle : Intégrale de Daniel Goleman (éditions J’ai Lu)

Vous aimerez aussi...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*